Prix à la consommation – Aller au restaurant vous revient toujours plus cher

Publié

Prix à la consommationAller au restaurant vous revient toujours plus cher

LUXEMBOURG - Le prix des cafés, hôtels et restaurants, enregistre la plus forte hausse sur un an selon les chiffres des prix à la consommation publiés ce mercredi par le Statec.

La plus forte augmentation concerne les hôtels, cafés et restaurants.

La plus forte augmentation concerne les hôtels, cafés et restaurants.

AFP

La plus forte augmentation en un an concerne les hôtels, cafés et restaurants dont les prix grimpent de 2,06% selon les chiffres du Statec publiés ce mercredi. Une légère baisse de 0,04% a tout de même été constatée entre le mois de juillet et le mois d'août de cette année. Mais aller boire un café ou manger au restaurant coûte dans l'ensemble de plus en plus cher au Luxembourg.

Selon une étude européenne publiée en juin dernier, le Grand-Duché est le 3e pays le plus cher d'Europe à égalité avec la Finlande. Les produits alimentaires et boissons non alcoolisées ainsi que l'hôtellerie et la restauration n'y sont pas pour rien. Ils sont respectivement 18% et 7% supérieurs à la moyenne européenne. Toujours selon les derniers chiffres du Statec, boissons alcoolisées et tabac ont augmenté de 1,90% par rapport à août 2013.

Et les produits pétroliers?

D'autres produits sont également en augmentation. Les chaussures et les vêtements ont progressé de 0,34% en un an. Une hausse de plus de 16% est enregistrée entre le mois de juillet et le mois d'août, mais elle s'explique par la présence des soldes. Les produits et services liés aux loisirs, aux spectacles et à la culture continuent eux aussi leur progression avec une hausse de 1,74% par rapport à 2013.

«L'enseignement, c'est-à-dire tout ce qui est cours particuliers ou écoles privées, enregistre une hausse de 3% mais ce chiffre date de septembre. Il faudra donc attendre le mois prochain pour avoir un aperçu de l'évolution des prix», précise un responsable du Statec contacté ce mercredi par L'essentiel. Enfin, bonne nouvelle du côté des produits pétroliers. Les prix de l’essence cèdent 3,6% en un mois et ceux du diesel 0,4%.

(L'essentiel)

Ton opinion