L'ex de Johny Depp – Amber Heard assume sa bisexualité

Publié

L'ex de Johny DeppAmber Heard assume sa bisexualité

L'actrice de 30 ans est bisexuelle et elle ne s'en cache pas. Elle en a parlé dans le cadre d'un événement à New York.

Johnny Depp et Amber Heard ont conclu un accord à l'amiable pour un divorce dans lequel l'actrice de 30 ans a accepté de retirer sa plainte pour violences conjugales contre 7 millions de dollars.

Johnny Depp et Amber Heard ont conclu un accord à l'amiable pour un divorce dans lequel l'actrice de 30 ans a accepté de retirer sa plainte pour violences conjugales contre 7 millions de dollars.

AFP/Patrick Hamilton

Amber Heard a été en couple avec la photographe Tasya van Ree de 2008 à 2012, avant de vivre une histoire d'amour avec Johnny Depp, qu'elle a épousé en 2015, avant de s'en séparer l'été dernier. La star n'a jamais eu peur d'évoquer sa sexualité, mais ça ne l'a pas toujours servie.

«J'ai réalisé la gravité de ce que j'avais fait, et pourquoi tant de gens, des pontes des studios, des agents, des conseillers, ne voulaient pas que ce soient associé à mon nom, a-t-elle confié durant l'événement Pride & Prejudice de The Economist à New York. Je suis devenue associée à un cliché. Je ne me suis jamais définie par la personne avec qui j'étais».

La star de 30 ans a également expliqué avoir été associée au mot «bisexuelle», ce qu'elle trouve problématique lors des castings. Les agents et les producteurs se demandent en effet si le public peut «s'investir» dans ses histoires d'amour à l'écran, tout en pensant qu'elle n'est pas «disponible». Pour autant, elle ne souhaite pas masquer sa sexualité. «Je me vois être dans cette position unique, et avoir une unique responsabilité. Donc, je serre les dents», a-t-elle ajouté.

Amber Heard, que l'on retrouvera bientôt dans Justice League, a déjà une belle carrière à son actif. On l'a vue dans Machete Kills, Magic Mike XXL et Danish Girl. Et si elle aimerait que plus d'acteurs assument leur sexualité, elle reconnaît qu'Hollywood n'est pas le meilleur milieu pour le faire. «Si tous les gays que je connais personnellement faisait leur coming out à Hollywood, ce ne serait plus un problème en moins d'un mois», a-t-elle conclu.

L'entretien avec Amber Heard au Pride & Prejudice (23 mars 2017)

(L'essentiel/CoverMedia)

Ton opinion