Andre Agassi pourrait être poursuivi

Publié

Andre Agassi pourrait être poursuivi

L'Agence mondiale antidopage (AMA) souhaite étudier la possibilité de poursuivre Andre Agassi. L'ancien numéro un mondial a admis dans une autobiographie avoir menti après avoir pris de la mésenphétamine.

«Il a pris un produit interdit en 1997, on ne peut pas y faire grand chose car il y a prescription après huit ans», a expliqué le directeur général de l'AMA, David Howman. «Deux choses peuvent être étudiées de près: s'il a menti et s'il a admis avoir menti, alors il a menti sous serment et il faut étudier la possibilité de le poursuivre pour cela.»

«Nous connaissons tous l'histoire de Marion Jones. Elle a menti devant un jury et cela ne fait pas partie des choses dont on se sort comme cela», a-t-il ajouté par allusion à la sprinteuse américaine, qui a passé six mois en prison après avoir menti à des procureurs fédéraux au sujet de sa consommation de drogues. «La deuxième chose est la suivante: si un avocat le représentait, savait-il, cet avocat, qu'il mentait?»

Après avoir été contrôlé positif, Agassi avait écrit une lettre à l'ATP dans laquelle il explique avoir consommé de la méthamphétamine après avoir bu par erreur un verre contaminé appartenant à son assistant. Le Kid de Las Vegas, vainqueur de huit tournois du Grand Chelem, n'avait pas été sanctionné.

(si)

Ton opinion