Grande-Bretagne: Andrew et Diana ont-ils comploté pour que William soit roi à la place de son père?

Publié

Grande-BretagneAndrew et Diana ont-ils comploté pour que William soit roi à la place de son père?

Selon une biographie de Camilla qui sortira prochainement, le prince Andrew et l'ex-princesse de Galles auraient fait pression sur la reine pour que Charles ne devienne pas roi.

Le prince Andrew (à droite) se serait bien vu régent du futur roi William.

Le prince Andrew (à droite) se serait bien vu régent du futur roi William.

AFP

Le frère du désormais roi Charles III a-t-il tenté de l'éjecter du trône avec la complicité de Lady Diana? C'est en tout cas ce qu'affirme Angela Levin dans le livre «Camilla, duchesse de Cornouailles: de paria à reine consort», qui sortira le 29 septembre, et dont le Telegraph publie les bonnes feuilles.

Le prince Andrew aurait secrètement comploté avec Lady Diana - alors très amie avec sa femme, Sarah Ferguson - pour tenter d'empêcher Charles de devenir roi et permettre à William de monter sur le trône. Le prince Andrew se serait bien vu régent si la reine était décédée avant les 18 ans du duc de Cambridge (NDLR: aujourd'hui âgé de 40 ans).

Diana a-t-elle joué un rôle dans l'entreprise du prince Andrew?

Diana a-t-elle joué un rôle dans l'entreprise du prince Andrew?

AFP

Le père des princesses Beatrice et Eugenie, voyant que sa mère n'était pas réceptive à ses plans, aurait ensuite tout fait pour démolir l'image de Camilla, avec laquelle il se montrait «très méchant». Selon une source royale interrogée par Angela Levin, il aurait ainsi tout essayé «pour persuader la reine d'empêcher Charles d'épouser Camilla en étant assez toxique».

Une double entreprise qui n'a évidemment pas plu à Charles, qui a saisi l'implication d'Andrew dans l'affaire Epstein pour l'éloigner de la famille royale et le déchoir de ses titres militaires. «C'était une décision impitoyable et rapide qui aurait été recommandée par le prince de Galles et le duc de Cambridge et sanctionnée par la reine», souffle une source du palais.

Angela Levin n'en est pas à sa première biographie. Elle a également publié sur les princes William et Harry, en 2015 et 2018. Fervente défenseure de la monarchie, la biographe s'en était prise violemment à Meghan Markle après sa longue interview dans Cut: «C'est à couper le souffle – son arrogance, son impolitesse et son attitude consistant à prendre tout pour acquis et à ne rien donner en retour».

(mc)

Ton opinion

0 commentaires