App Store – Apple doit lâcher du lest face aux apps de rencontre
Publié

App StoreApple doit lâcher du lest face aux apps de rencontre

La firme à la pomme conteste une décision qui l’oblige à ouvrir son système de paiement aux Pays-Bas.

Tinder peut proposer un système de paiement alternatif aux Pays-Bas.

Tinder peut proposer un système de paiement alternatif aux Pays-Bas.

Getty Images via AFP

Apple s’est conformé à une décision du régulateur néerlandais de la concurrence, l’ACM. Depuis le 15 janvier, l’autorité de protection des marchés et des consommateurs oblige le géant américain à ouvrir le système de paiement de son App Store. Ainsi, les apps de rencontre, et uniquement ce type de services, vont pouvoir proposer un système alternatif.

Risquant jusqu’à 50 millions de dollars d’amende en cas de refus de s’exécuter, l’entreprise va permettre aux apps de rencontre de garder son système de paiement actuel, d’intégrer un système de paiement différent ou encore de rediriger les utilisateurs vers un système de paiement en dehors de l’App Store. Dans les deux dernières options, Apple avertit qu’elle ne pourra plus assurer la sécurité ou le remboursement des paiements.

À la suite d’une plainte de Match Group, propriétaire de Tinder et OKCupid, l’autorité de régulation a estimé qu’Apple avait abusé de sa position dominante sur le marché en imposant son système d’achats intégrés sur lesquels la société américaine prélève entre 15 et 30% de commission. Une taxe qui est au centre de la bataille entre Epic Games, éditeur de «Fortnite», et Apple.

La Pomme, qui estime que cette nouvelle règle «n’est pas dans l’intérêt des utilisateurs», a fait appel de la décision devant la Haute Cour, rapporte Reuters. La firme dit craindre que «ces changements compromettent l’expérience utilisateur et créent de nouvelles menaces pour la vie privée des utilisateurs et la sécurité des données».

(L'essentiel/man)

Ton opinion