Publié

Santé au LuxembourgApprouvez-vous la fin prochaine des tests gratuits?

LUXEMBOURG - La fin programmée de la gratuité des tests au Covid, le 15 septembre prochain, divise la population. Chacun avance ses arguments.

Les tests au Covid gratuits, c’est bientôt terminé. Du moins sans ordonnance, puisque le gouvernement entend mettre fin aux «tests pour convenance personnelle», a annoncé le Premier ministre Xavier Bettel, mercredi, faisant référence aux tests réalisés pour pouvoir voyager ou aller au restaurant.

«Tout le monde a eu le choix de se faire vacciner ou non, donc chacun doit prendre ses responsabilités», estime Cynthia, 34 ans, qui juge que la mesure n’a «rien de choquant». Chacun comprend le but derrière la stratégie gouvernementale: inciter à la vaccination, qui reste gratuite. «C’est bien dans le sens où cela incite les gens à se faire vacciner. Le vaccin n’est pas obligatoire, mais les gens vont être fortement incités», analyse Jérémy, qui travaille dans la restauration, où les clients peuvent être amenés à se faire tester.

«La situation sanitaire reste compliquée»

«C’est tout à fait normal, car la vaccination a prouvé son efficacité, avec plus de trois milliards et demi de personnes vaccinées et des effets secondaires connus et extrêmement limités», estime Thomas, lui-même médecin. Il plaide aussi pour «ne pas surcharger l’État avec de telles dépenses».

Tout le monde ne se montre pas aussi compréhensif vis-à-vis de la fin de la gratuité des tests. «Le test reste plus efficace que le vaccin», lance Moreira, une jeune femme non-vaccinée. Elle note toutefois que «les restaurants et les voyages ne font pas partie des choses nécessaires». De son côté, Axel, 21 ans, pourtant vacciné, crie au scandale: «Ce n’est pas normal, vu la situation sanitaire encore compliquée, de ne pas proposer des tests gratuits à tout le monde. Les non-vaccinés devraient avoir un test pour aller où ils le veulent».


(jg/L'essentiel)

Ton opinion