Budget 2011 – Après la sortie de crise, il faut préparer l'avenir
Publié

Budget 2011Après la sortie de crise, il faut préparer l'avenir

LUXEMBOURG - Dans son rapport sur le budget de l'État, Alex Bodry a préparé le terrain pour les défis futurs.

Le rapporteur du budget Alex Bodry a insisté sur la nécessité pour le Luxembourg de procéder à des réformes structurelles.

Le rapporteur du budget Alex Bodry a insisté sur la nécessité pour le Luxembourg de procéder à des réformes structurelles.

Les mesures fiscales prévues l'année prochaine et l'embellie de l'économie qui pointe devraient permettre au gouvernement d'assainir ses finances plus vite. Initialement, le ministre des Finances avait prévu 2014 pour revenir à l'équilibre. Mardi, le rapporteur du budget 2011, Alex Bodry, a cependant estimé que le but pourrait être atteint avec un an d'avance.

Outre les 41 articles de loi, le député socialiste s'est aussi attaché à analyser les défis budgétaires de la sécurité sociale et des systèmes des rentes et pensions face au vieillissement de la population. Bien qu'en 2011 le régime de pension devrait encore finir sur un excédent de 850 millions d'euros, le député a évoqué quelques chiffres préoccupants. Ainsi, en 2009, les cotisations sociales prélevées sur les traitements des fonctionnaires couvraient à peine un quart des 500 millions d'euros versés par l'État à ses fonctionnaires retraités...

Même si la situation budgétaire évolue dans un sens plus positif que prévu, le chômage - notamment des seniors, selon Alex Bodry - reste également un défi. Avec 9,6 milliards de recettes pour 10,3milliards de dépenses, le budget prévisionnel de l'État reste déficitaire.Mercredi, c'est Luc Frieden qui défendra sa cause devant les députés.

Patrick Théry

Ton opinion