Abattu à Ettelbruck – «Après le coup de feu, les gens étaient choqués»
Publié

Abattu à Ettelbruck«Après le coup de feu, les gens étaient choqués»

ETTELBRUCK - Au lendemain de l'intervention de police, durant laquelle un homme menaçant a été abattu, des témoins racontent.

Grièvement blessé, le suspect a été transporté à l'hôpital, où il est mort dans la soirée.

Grièvement blessé, le suspect a été transporté à l'hôpital, où il est mort dans la soirée.

Eddie Guillin

Glaçantes, les vidéos de la scène tournaient en boucle, dimanche, sur les réseaux sociaux. «J'étais sur mon balcon, j'ai entendu comme un pétard et des gens crier. J'ai compris que c'était un coup de feu. Je suis descendu. Il y avait un homme à terre et un policier avait le pied sur un couteau», racontait hier un voisin, vivant à quelques dizaines de mètres de là.

«Il y avait peut-être 25 personnes, même des enfants»

Stoppé par la police, le suspect est «sorti de la voiture et a attaqué les officiers de police avec un couteau», précise le parquet. «Un des policiers a fait usage de son arme de service. L'agresseur a été grièvement blessé et transporté à l'hôpital, où il a succombé à ses blessures dans la soirée».

Les témoins étaient nombreux. «Il y avait peut-être 25 personnes, même des enfants et des clients sortis du restaurant d'en face. Les gens étaient choqués», raconte le voisin, qui assure que la police scientifique était encore là à 23 h. Une instruction judiciaire a été ouverte et l'Inspection générale de la police a été chargée de la suite de l'enquête. Absent au moment des faits, le bourgmestre d'Ettelbruck, Jean-Paul Schaaf, «choqué», adressait hier ses «pensées au policier. Je ne peux pas m'imaginer que l'on puisse attaquer au couteau des personnes représentant l'État».

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion