A Esch-sur-Alzette – «Après le feu, nous avons pleuré avec les employés»

Publié

À Esch-sur-Alzette«Après le feu, nous avons pleuré avec les employés»

ESCH-SUR-ALZETTE - Nuno et Maryline, propriétaires du Tutti Frutti, déplorent que leur épicerie ait été réduite en cendres dimanche dernier.

«Je me trouvais près de notre restaurant, à côté de l'épicerie qui était alors fermée. Soudain, j'entends une explosion assourdissante venant de notre hangar. Mon seul réflexe a été de m'échapper», racontait hier Nuno Sabugueiro, propriétaire de l'épicerie et du restaurant Tutti Frutti, à Esch-sur-Alzette, rue Joseph-Kieffer.

Dimanche après-midi, un incendie spectaculaire s'était déclaré dans le hangar se trouvant à l'arrière du magasin.
Pendant que les agents de la police scientifique cherchent l'origine du sinistre, Nuno, lui, s'impatiente d'avoir des réponses. «Il n'y avait que des produits alimentaires, des boissons et du mobilier destiné à notre nouveau bar que nous allions ouvrir prochainement. Je ne comprends pas comment cela a pu arriver», poursuit le propriétaire, visiblement inquiet par la nature du feu.

«Une fortune» perdue

Sept employés, dont Nuno et sa femme Maryline, copropriétaire de Tutti Frutti, s'interrogent sur l'avenir de leur poste de travail. «Nous allons faire notre maximum pour assister nos employés, explique Maryline, ils étaient tous présents le jour de l'incendie et ont pleuré avec nous».

Les pertes causées par le sinistre restent encore à déterminer. Mais selon Nuno, il s'agit d'une «fortune». «Nous venions de recevoir une livraison de plusieurs milliers d'euros vendredi. Tout est parti en fumée», déplore le couple.
Épargné, leur restaurant pourra éventuellement rouvrir ses portes avec une autorisation de la police.

(Ana Martins/L'essentiel)

Ton opinion