Internet: Après Twitter, Elon Musk s’attaque à YouTube
Publié

InternetAprès Twitter, Elon Musk s’attaque à YouTube

Le patron de Tesla a laissé planer le doute sur un hypothétique rachat de la plateforme vidéo de Google.

Elon Musk, 50 ans.

Elon Musk, 50 ans.

REUTERS

Après Twitter, YouTube est-il aussi sur la liste d’achat d’Elon Musk? C’est la question que se posent des utilisateurs de Twitter, après que l’excentrique milliardaire a publié une attaque contre la plateforme vidéo de Google. YouTube est critiqué pour son incapacité à lutter contre un réseau de cybercriminels qui diffusent de fausses vidéos du patron de Tesla dans le but d’escroquer les internautes avec de fausses offres de cryptomonnaies.

«YouTube semble n’être qu’une succession de publicités frauduleuses», a tweeté Elon Musk sur son compte officiel. Si certains internautes lui ont proposé de s’abonner à l’offre payante YouTube Premium pour ne plus voir de publicités sur la plateforme vidéo, d’autres se sont demandé si l’idée de la racheter n’avait pas germé dans la tête du patron de Tesla.

D’autant que cette attaque rappelle la stratégie adoptée récemment par le milliardaire. En mars, Elon Musk avait critiqué la gestion de la liberté d’expression sur Twitter avant de faire une offre de rachat un mois plus tard.

Deux tweets

Dans deux tweets successifs, le dirigeant a critiqué l’inaction de YouTube en partageant un mème.

Ces deux tweets ont attiré l’attention des internautes, certains l’invitant à racheter YouTube pour résoudre le problème des publicités frauduleuses.

Le principal intéressé s’est contenté de commenter avec une émoticône et un autre mème célèbre.

(man)

Ton opinion

3 commentaires