ArcelorMittal poursuivi par des intérimaires

Publié

ArcelorMittal poursuivi par des intérimaires

Les cinq salariés travaillaient sur le site ArcelorMittal de Florange.

Les cinq salariés travaillaient sur le site ArcelorMittal de Florange.

afp

THIONVILLE - Cinq salariés intérimaires ayant travaillé plusieurs années pour ArcelorMittal, à Florange, ont demandé mercredi la requalification de leurs contrats en contrat à durée indéterminée devant le conseil des prud’hommes de Thionville.

Employés par la société Manpower, ils estiment avoir été licenciés par leur véritable employeur ArcelorMittal, début 2009, sans cause réelle ni sérieuse.

Ces intérimaires réclament donc au sidérurgiste des indemnités allant de 27 000 à 78 000 euros selon leur ancienneté, ainsi que divers rattrapages de salaire. Le jugement a été mis en délibéré au 9 décembre.

Ton opinion