Réduction des coûts – ArcelorMittal se laisse le temps de la réflexion
Publié

Réduction des coûtsArcelorMittal se laisse le temps de la réflexion

LUXEMBOURG - ArcelorMittal Europe a présenté mercredi aux délégués luxembourgeois et lorrains le plan européen de réduction des coûts. Mais le groupe réfléchit encore sur les modalités...

Toutes les usines Flat Carbon Europe sont concernées.

Toutes les usines Flat Carbon Europe sont concernées.

dr

À l'issue d'une réunion du comité d'entreprise européen, mercredi soir à Luxembourg, les dirigeants d'ArcelorMittal ont présenté les lignes directrices du plan «Lean» de réduction des coûts dans les usines Aciers Plats Carbone Europe. Aucune décision n'a été prise pour l'instant sur la méthode et les dirigeants ont annoncé que «chaque site devra procéder à une analyse plus en détail de sa situation propre. Les représentants du personnel seront informés en temps utile de l'évolution de l'analyse».

Selon des sources syndicales, 2 à 300 emplois seraient concernés à Florange, 5 à 6 000 au total en Europe. Un chiffre qui n'a pas été confirmé à la direction. Au terme de deux heures de discussions, «nous n'avons pas eu plus d'informations. La direction n'a ni confirmé ni infirmé le chiffre qu'on avançait de 25% de réduction de coût et donc sûrement d'effectifs», indique Jean-Claude Bernardini, secrétaire central de l'OGBL, contacté par L'essentiel Online. «Ce plan devrait être mis en application pour fin 2014», ajoute-t-il.

En cas de réduction d'effectifs, les «fonctions supports» seront concernées, des départements annexes à la production (ressources humaines, informatiques, recherche et développement). «Nous pensons que ce serait une grave erreur de faire des économies dans le R&D, car ArcelorMittal est déjà à la traîne dans ce domaine», assure l'OGBL. «Il ne s'agit pas (encore) de fermeture de site mais d'une réduction d'effectifs dans les "fonctions supports"» a pour sa part déclaré Édouard Martin, délégué CFDT des métallos lorrains, après la réunion. Jeudi, à 16h30, le préfet de Lorraine rencontrera les syndicats lorrains à Metz.

(JV/L'essentiel Online)

Ton opinion