Selon Eddy Merckx – Armstrong «fait face à un procès injuste»

Publié

Selon Eddy MerckxArmstrong «fait face à un procès injuste»

TRÈVES - Après l'annonce de la radiation à vie de l'Américain pour dopage par l'Agence américaine antidopage (Usada), l'ancien champion cycliste Eddy Merckx l'a défendu.

Lance Armstrong et Eddy Merckx à Bruxelles lors du Tour de France 2010.

Lance Armstrong et Eddy Merckx à Bruxelles lors du Tour de France 2010.

AFP

«À un certain moment, il y a un ras-le-bol qui s'installe. Lance dit à l'Usada "Faites ce que vous voulez, maintenant, je m'en fiche"», a commenté Eddy Merckx à propos d'une décision qui risque de retirer à Armstrong ses sept victoires dans le Tour de France. «Lance a été très correct pendant sa carrière. Que peut-il faire de plus ? Tous les contrôles qu'il a passés, plus de 500 depuis l'an 2000, se sont révélés négatifs. Ou bien les contrôles ça ne sert à rien, ou bien Armstrong a été "réglo". Tout le procès est basé sur des témoignages. C'est profondément injuste», a ajouté Eddy Merckx qui assistait vendredi au rallye automobile d'Allemagne.

«Je n'ai pas eu Lance en ligne récemment mais je sais qu'il est désabusé», a encore dit le champion belge qui pourrait redevenir le co-détenteur du record du nombre de victoires dans le Tour (5) avec Anquetil, Hinault et Indurain. À propos du palmarès du Tour de France, Eddy Merckx s'interroge: «Que faire de ces classements? Il faut voir ce que l'UCI va décider. C'est de toute façon une mauvaise nouvelle pour le vélo», a-t-il conclu.

Tout en réaffirmant son innocence, Armstrong a renoncé jeudi soir à poursuivre son bras-de-fer juridique avec l'Usada qui l'accuse de s'être dopé lors de la période de ses victoires sur le Tour (1999-2005). Dans la foulée, l'agence a annoncé sa radiation à vie du cyclisme et l'annulation de ses résultats depuis août 1998.

(L'essentiel Online/AFP)

C'est officiel

Lance Armstrong a été dépossédé de tous ses résultats «depuis le 1er août 1998 jusqu'à aujourd'hui», a indiqué l'Usada dans un communiqué, précisant que le cycliste américain était radié «à vie». L'ancien roi du peloton a provoqué un coup de tonnerre en annonçant jeudi soir qu'il renonçait à contester la procédure disciplinaire engagée contre lui par l'Agence américaine, après avoir passé deux mois, en vain, à tenter de la bloquer devant la justice fédérale américaine.

Ton opinion