Critiques – Arnaud Montebourg s'en prend à la BCE

Publié

CritiquesArnaud Montebourg s'en prend à la BCE

Le ministre français du Redressement productif s'est montré très critique dimanche à l'égard de la Banque Centrale Européenne (BCE) qu'il a jugée «remarquablement inactive»

Montebourg estime que «l'euro est trop cher». (AFP)

Montebourg estime que «l'euro est trop cher». (AFP)

Interrogé dans le Grand rendez-vous Europe1/Aujourd'hui en France/iTlélé, Arnaud Montebourg a regretté que la BCE «ne s'occupe pas de la croissance, (qu')elle ne s'occupe pas des chômeurs, (qu')elle ne s'occupe pas de la population européenne».

Il trouve la BCE «remarquablement inactive» dans une période où on a besoin «d'activisme» et de «volontarisme».

Le ministre a reconnu que le président de la BCE Mario Draghi avait «fait un effort», indiquant qu'elle pourrait racheter «des titres de la dette publique». «Bon, maintenant il faut passer à l'action, il faut le faire», a ajouté M. Montebourg.

L'euro est «trop cher», a jugé M. Montebourg. «Quand l'euro monte de 10%, (le groupe industriel européen aéronautique et spatial) EADS perd un milliard de chiffre d'affaires. C'est 0,5% de croissance en moins», a-t-il ajouté. «Si on veut de la croissance, il faut faire baisser l'euro. C'est le rôle des responsables politiques de l'Eurogroupe, c'est le rôle de M. Draghi».

Il faut que M. Draghi commence «à dire que l'Euro est surévalué», a-t-il poursuivi, souhaitant un Euro à 1,10 voire 1,15 dollar, contre plus d'1,30 vendredi, pour «donner de l'oxygène aux économies européennes».

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion