Claude Lelouch – «Ary Abittan vit un véritable cauchemar»
Publié

Claude Lelouch«Ary Abittan vit un véritable cauchemar»

Le réalisateur a fait tourner le comédien mis en examen pour viol dans son dernier film et le soutient «parce que c'est un garçon que j'aime beaucoup et qui me fait rire».

Ary Abittan a tourné avec Stephane de Groodt (à droite) sous la direction de Claude Lelouch dans «La Vertu des Imponderables» (2019).

Ary Abittan a tourné avec Stephane de Groodt (à droite) sous la direction de Claude Lelouch dans «La Vertu des Imponderables» (2019).

AFP/Yohan Bonnet

«Il n'est pas question que je coupe une scène»: voilà ce qu'a retorqué Claude Lelouch à ceux qui le mettaient en garde contre l'apparition d'Ary Abittan dans «L’Amour c’est mieux que la vie» qui sort sur les écrans mercredi prochain (avec Gérard Darmon et Sandrine Bonnaire). Dans un rôle secondaire, l'humoriste y campe un ancien cambrioleur qui séduit les femmes de ménage des riches.

«Moi, je suis un ami fidèle», a ajouté dans les colonnes du Parisien le réalisateur de 84 ans qui a déjà fait tourner l'humoriste dans «La Vertu des impondérables» (2019). «Mes amis peuvent compter sur moi quand ils vont mal (...) En ce moment, ce qu'Ary vit, c'est un véritable cauchemar».

S'il le soutient, c'est «parce que c'est un garçon que j'aime beaucoup et qui me fait rire». Et de poursuivre: «Je crois en la justice. Pour l'instant la présomption d'innocence doit jouer. S'il a fait des conneries, il faut qu'il soit sanctionné. Mais l'amitié, c'est un mot qui a un sens».

«Je ne demande pas un centime à Ary Abittan»

Toujours dans le Parisien, Arthur a eu également une pensée pour le comédien mis en examen pour viol lors de l'enregistrement des 10 ans de «Vendredi tout est permis», le 10 janvier dernier au Dôme de Paris. «Le tout premier décor penché, c’est Ary, Amelle Chahbi et Ramzy Bedia. Il a fait les plus belles années de VTEP. Il a participé à la création du programme. Pourquoi ne le remercierais-je pas au même titre que les autres?»

Son producteur, Gilbert Coullier, ne l'enfonce pas non plus alors que son one-man-show (qui devait passer par le Casino 2000) a été reporté. «Je ne demande pas un centime à Ary Abittan. Je suis là pour l'aider et certainement pas pour profiter des circonstances».

Le comédien n'est pas réapparu depuis sa mise en examen et va manquer deux événements majeurs: il n'apparaitra pas sur la scène des Enfoirés dont l'enregistrement est prévu le week-end prochain à Montpellier et ne participe pas à la promotion de «Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu?» qui sortira en avril.

Côté justice, son avocat indique que «l'instruction suit son cours». Si une confrontation a eu lieu au commissariat entre le comédien et la jeune femme qui a porté plainte, le comédien n'a pas encore été entendu par le juge en charge de l'affaire, précise le Parisien.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion