Carambolages au Kirchberg – Attention! Ceci n'est pas un accident...

Publié

Carambolages au KirchbergAttention! Ceci n'est pas un accident...

LUXEMBOURG - Depuis jeudi, les automobilistes qui traversent le Kirchberg doivent se demander pourquoi des voitures renversées longent l'avenue J.F Kennedy. «L'essentiel Online» a la réponse…

Surprise, ce matin, pour les automobilistes (et les usagers des transports en commun) qui circulaient avenue Kennedy, au Kirchberg. Ils ont trouvé, sur leur chemin, trois voitures retournées sur le toit, espacées d'une cinquantaine de mètres.

Pourtant, aucun accident n'a été signalé dans le quartier. Il s'agit en fait d'une performance artistique, montée par le Portugais Hugo Canoilas, à l'occasion d'une exposition pour les 50 ans du Fonds Kirchberg.

L'artiste a récupéré des voitures à la fourrière de la police grand-ducale, des voitures en mauvais état qui évoquent «un accident impossible et un événement étrange s’étant déroulé par hasard». Il s'agit également d'un coup d'œil à l'omniprésence de la voiture dans la vie quotidienne des Luxembourgeois. Canoilas veut provoquer l’interrogation des passants sur ce qui a pu se passer et sur les raisons d’un possible accident et l’abandon de ces voitures. C'est réussi!

(L'essentiel Online)

L'exposition

L'expo «Plateaux: construire, aménager, créer, imaginer» est ouverte à partir du 16 septembre et jusqu'au 12 novembre. Parmi les artistes qui y participent, il y aura des artistes luxembourgeois comme Marco Godinho, Sophie Krier, The Plug et des artistes de la scène internationale, Pedro Barateiro, Leni Hoffmann et Claude Lévêque.

Ton opinion