Attaque terroriste – Au moins 25 morts dans un hôtel en Somalie

Publié

Attaque terroristeAu moins 25 morts dans un hôtel en Somalie

Au moins 25 personnes ont été tuées et de nombreuses grièvement blessées vendredi à Mogadiscio dans une attaque revendiquée par les islamistes shebab.

Des ministres, députés et responsables somaliens se trouvaient à l'intérieur du Central Hotel. Cet attentat est le plus meurtrier en Somalie depuis près de deux ans. Le 14 avril 2013, une attaque suicide spectaculaire à Mogadiscio contre le principal tribunal de la capitale, suivie de l'explosion d'une voiture piégée, avaient fait au moins 34 morts parmi les civils.

Vendredi, une source à la présidence somalienne ayant requis l'anonymat évoquait «au moins 25 morts», précisant que le bilan pourrait augmenter vu la gravité des blessures. Selon elle, l'attaque, survenue lors de la prière musulmane du vendredi, est terminée. Un policier sur place, Abdulrahman Ali, a quant à lui indiqué avoir vu onze corps. Plus tôt, une source sécuritaire occidentale avait parlé d'«une soixantaine de victimes», tuées ou blessées. Plusieurs ministres, députés et autres responsables somaliens se trouvaient à l'intérieur de l'hôtel, avait-elle précisé.

Une double explosion a été suivie par une intense fusillade à l'intérieur du Central Hotel, situé près de l'enceinte ultra-sécurisée de la Villa Somalia, complexe fortifié abritant la présidence somalienne et les bureaux du Premier ministre. Selon la source à la présidence somalienne, le maire-adjoint de Mogadiscio a été tué, tandis que le vice-Premier ministre et le ministre des Transports ont été blessés. Au moins un député a été tué selon Radio-Mogadiscio qui a confirmé la mort du maire-adjoint de la capitale. «Le bâtiment a été salement touché, les explosions étaient très puissantes et j'ai vu les corps de 11 personnes», a déclaré Aburahman Ali, le policier. «Il y avait aussi de très nombreux blessés, dont beaucoup grièvement», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion