350 euros de consommation – Au pays du «roaming» il n'y a pas de frontières

Publié

350 euros de consommationAu pays du «roaming» il n'y a pas de frontières

AUBANGE - C’est à ses dépens qu'un citoyen d’Aubange a découvert la signification de «roaming». Sans bouger de son salon, ce Belge paye des itinérances au Luxembourg.

D'Aubange (en haut à g.) à Esch-sur-Alzette (en bas à d.), il y a une forte concentration d'antennes émettrices (en jaune, Tango, en bleu, Orange et en rose, Luxgsm).

D'Aubange (en haut à g.) à Esch-sur-Alzette (en bas à d.), il y a une forte concentration d'antennes émettrices (en jaune, Tango, en bleu, Orange et en rose, Luxgsm).

L'essentiel/ILR

Le 17 juillet 2009, nouveau dans la région, et n’ayant pas encore d’abonnement Internet pour se connecter à son domicile, Éric fait l’acquisition pour un mois d’une clé 3G chez BASE (aujourd’hui KPN Group Belgium), à Messancy. «Le vendeur me précise seulement qu’il faut faire attention à ne pas dépasser les 2GB de data par mois. Après quelque temps, de retour à la boutique, on me précise que j’ai du roaming, mais sans me donner le montant. Me connectant au logiciel fourni par BASE depuis mon ordinateur, je m’aperçois que j’ai une consommation de 350 euros». Pensant à une erreur, Éric s’entretient avec le fournisseur qui lui confirme le montant.

Ce qu’il ne sait pas, c’est que son logiciel, paramétré par défaut, se connecte automatiquement au réseau de GSM trouvé dans le coin. Et de temps en temps, ce n'est pas le réseau belge mais Tango, au Luxembourg, qui prend la priorité. «Je conteste depuis 2009 cette facture mais rien n’y fait. J’ai reçu des mises en demeure et une personne doit même venir récupérer la créance», s'inquiétait Éric vendredi.

«Je ne suis pas un fraudeur»

Pour preuve de sa bonne foi, il relève: «Depuis, j’ai un abonnement ADSL sur mon ordinateur... toujours chez BASE, que je paye tous les mois. De plus, à l’époque, avec la clé 3G, j’avais bien vérifié à ne pas dépasser le data. Pour preuve, j’étais à 450 MB sur les 2 GB autorisés. D'ailleurs, concernant le roaming, je n’ai jamais reçu de SMS ou mail d’alerte, sinon j’aurais vérifié ma connexion plus tôt. Non, vraiment, je ne suis pas un fraudeur». Éric doit désormais s’acquitter des 350 euros, plus 60 euros de frais.

Selon une cartographie du réseau GSM du Grand-Duché en 2011, dont L’essentiel Online s’est procuré un exemplaire, près de 50 stations émettrices luxembourgeoises sont dispersées dans les 10 kilomètres autour d’Aubange. La plus grosse concentration se trouvant sur la ligne Pétange-Differdange-Belvaux.

Si en zone urbaine, ces antennes diffusent dans un rayon de 500 mètres, celles en milieu rural peuvent émettre de 10 à 30 kilomètres de distance. Presque toute la frontière grand-ducale est ainsi couverte et les rayonnements ne sont évidemment pas limités par les frontières. Alors, forcément, les communes comme Aubange captent les réseaux de Tango, de Base… et même du réseau français, émis depuis Longwy. Au pays du roaming, il n’y a pas de frontières.

Jonathan Vaucher/L’essentiel Online

Plafonner les factures

Depuis le 1er mars 2010, la Commission européenne a décidé de plafonner les factures hors-forfait en roaming à 50 euros maximum. La loi indique également qu'un SMS est envoyé quand la connexion est en passe d’être coupée (à 80% du plafond), puis un autre juste avant la coupure à 100%.

Ton opinion