Première au Luxembourg – Au volant d'un bolide pour aller au bloc opératoire

Publié

Première au LuxembourgAu volant d'un bolide pour aller au bloc opératoire

LUXEMBOURG - Pour apaiser l'angoisse des enfants, les Hôpitaux Robert Schuman leur proposent de se rendre au bloc au volant d'une petite voiture. Une première au Luxembourg.

Les enfants sont plus rassurés.

Les enfants sont plus rassurés.

Quoi de mieux que le jeu pour oublier stéthoscopes, seringues, stress et bobos? Depuis le 5 octobre, c'est au volant de petites voitures électriques que les enfants se rendent au bloc opératoire ou au service radiologie des Hôpitaux Robert Schuman (HRS). Une première au Luxembourg.

Pour les plus petits, la voiture est télécommandée par un adulte, les plus grands, eux, peuvent conduire eux-mêmes et suivre les petits macarons au sol sur deux parcours: du service de pédiatrie au bloc opératoire et des urgences pédiatriques vers le service d’imagerie médicale. «L’enfant devient acteur de sa prise en charge, ce qui entraîne une diminution du stress et de l’anxiété en créant un climat de confiance. La séparation d’avec les parents est facilitée. Ces derniers se sentent alors davantage rassurés», indique Dr Claude Schummer, directeur général des HRS.

Un don de sept voitures

Le projet s'intègre au projet «Distraction en pédiatrie» et s'est appuyé sur les conseils du Dr Elbeki du Centre hospitalier de Valenciennes (France) qui a lancé le projet de voiturettes électriques en 2018. De nombreux hôpitaux possèdent une flotte de petits bolides un peu partout en France comme à Thionville, Strasbourg, Nancy mais aussi en Belgique.

Les garages Losch ont fait don de sept petites voitures électriques aux HRS ainsi que des stickers qui balisent le circuit. «Nous sommes très heureux de faire partie d'un si grand projet (...) Grâce à la variété de nos produits, nous espérons pouvoir fournir à tous les petits conducteurs leur voiture préférée», confie Michel Louro, COO Retail Losch Luxembourg.

(mc/L'essentiel)

Ton opinion