Huawei – «Aucun problème de sécurité depuis 15 ans»

Publié

Huawei«Aucun problème de sécurité depuis 15 ans»

Huawei a-t-il mis en place des dispositifs d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois? Dans le cadre de l'expansion de la 5G, cette question taraude l'Europe entière.

Vincent Pang, président Europe de l'Ouest de Huawei, a présenté le Mate X, son nouveau smartphone phare.

Vincent Pang, président Europe de l'Ouest de Huawei, a présenté le Mate X, son nouveau smartphone phare.

Dustin Mertes

Lors de la dernière rencontre du Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, avec la chancelière allemande, Angela Merkel, le premier a défendu l'avis qu'il fallait trouver une solution européenne à une éventuelle participation du géant chinois des télécoms Huawei au développement du réseau 5G. Xavier Bettel et Angela Merkel avaient alors rejeté une exclusion catégorique du groupe, confronté à des allégations d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

Lors du Mobile World Congress qui s'est tenu, lundi, à Barcelone, Vincent Pang, président Europe de l'Ouest de Huawei, a commenté en détail les accusations qui pèsent sur le groupe. Il a souligné que Huawei, après 15 années de présence en Europe, se considérait désormais comme une entreprise locale. «Pendant toutes ces années, il n'y a eu aucun problème de sécurité en Europe», a t-il dit.

Transparence et sécurité

Son point de vue par rapport au développement de la 5G en Europe est limpide: «Nous souhaitons que la 5G soit considérée comme un défi technique et non comme un défi politique». M. Pang a toutefois esquivé les questions politiques relatives aux tensions présentes entre le président américain Donald Trump et la Chine, qui affectent également l'Europe. Il a cependant assuré qu'il «n'y a pas de porte dérobée dans les réseaux et systèmes de Huawei». Outre la sécurité, la transparence a été l'un des mots-clés de son discours.

Reste à savoir s'il sera en mesure de dissiper les inquiétudes au sujet de son entreprise. Après tout, l'expansion de la 5G en Europe n'est pas uniquement une question de prestige, mais aussi une affaire extrêmement lucrative pour laquelle le groupe chinois va devoir gagner la confiance du marché.

(Dustin Mertes/L'essentiel)

Ton opinion