Hauts fourneaux de Hayange – «Aucune décision n'est prise» dit ArcelorMittal

Publié

Hauts fourneaux de Hayange«Aucune décision n'est prise» dit ArcelorMittal

HAYANGE - Après avoir annoncé que les hauts fourneaux de Hayange ne redémarreraient pas, le géant de l'acier revient sur ses propos.

ArcelorMittal fait régner le flou sur les hauts fourneaux d'Hayange.

ArcelorMittal fait régner le flou sur les hauts fourneaux d'Hayange.

Finalement, ArcelorMittal n'a arrêté «aucune décision» sur l'avenir des hauts fourneaux de Hayange, indique le Républicain lorrain. Le président d'ArcelorMittal France, Philippe Darmayan, avait pourtant annoncé jeudi que le site, à l'arrêt depuis 2011-2012 ne redémarrerait pas.

«Ce qu'a dit M. Darmayan est une prise de position personnelle, qu'il a faite sur l'instant», a tenté de justifier la direction de la communication du géant de l'acier. ArcelorMittal dit vouloir respecter ses engagements de 2012. «À partir de décembre, nous étudierons plusieurs options pour l'avenir de la filière liquide de Florange» précise la communication du groupe, citée par le Républicain lorrain.

Les affirmations peut-être un peu précipitée du patron d'ArcelorMittal France ont quoiqu'il en soit fait souffler un vent de panique auprès des syndicats. La CGT réclame un comité d'entreprise extraordinaire pour avoir quelques explications.

(L'essentiel)

Ton opinion