Aujourd’hui, vous serez 80% à lâcher vos bonnes résolutions

Publié

PsychoAujourd’hui, vous serez 80% à lâcher vos bonnes résolutions

Faire des économies, du sport, manger sainement ou arrêter de fumer. Les résolutions de début janvier meurent jeunes. Jay Shetty dévoile sa méthode pour s’y tenir.

par
Nina Seddik
Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Stanford, ce jeudi 12 janvier est la date à laquelle des gens abandonnent leurs bonnes résolutions.

Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Stanford, ce jeudi 12 janvier est la date à laquelle des gens abandonnent leurs bonnes résolutions.

Getty Images/iStockphoto

Ce jeudi 12 janvier est la date à laquelle 80% des gens abandonnent leurs bonnes résolutions, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Stanford, aux États-Unis. À la fin de l’année, seuls 8% d’entre eux auront réussi à tenir leurs engagements. Que ce soit de miser sur une alimentation plus saine, de faire davantage de sport, d’économiser de l’argent ou d’arrêter de fumer, les promesses faites à soi-même à l’aube d’une nouvelle année semblent impossibles à tenir pour une écrasante majorité de la population.

Avez-vous déjà abandonné vos bonnes résolutions?

Plan d’action et discipline

Selon le Britannique Jay Shetty, ancien moine bouddhiste, coach en développement personnel et animateur du podcast «On Pur pose» – dans lequel il s’est entretenu avec des célébrités comme Selena Gomez, Kendall Jenner et John Legend – il est pratiquement impossible de tenir une bonne résolution sans de la discipline et un plan d’action. Voici les trois étapes clés, détaillées dans l’un des épisodes de son podcast diffusé le 6 janvier sur Spotify.

1. Acquérir de nouvelles compétences

«Quelle aptitude dois-je acquérir ou développer pour atteindre mon objectif?» est la première question à se poser. Selon le Britannique de 35 ans suivi par 12,4 millions d’abonnés sur Instagram, nos bonnes résolutions sont bien souvent trop vagues pour qu’elles soient tenables sur la durée. Par exemple, au lieu de se dire que l’on souhaite manger plus sainement et diminuer le sucre, il vaut mieux réfléchir aux compétences permettant d’atteindre ce but. Dans ce cas-ci: apprendre à cuisiner de nouvelles recettes et comment remplacer le sucre raffiné. 

2. Se fixer des règles

«L’une des raisons qui explique l’échec de la plupart des bonnes résolutions est que les gens répondent favorablement aux différentes sollicitations et se retrouvent à court de temps. Ils ne déterminent pas quelles sont les priorités à mettre en place pour atteindre leur objectif», regrette Jay Shetty. Fixer des règles et s’y tenir quoi qu’il arrive est l’une des clés du succès, selon lui. «Je fais du sport tous les matins de 8h15 à 9h. Ce créneau horaire est réservé à cette activité et je ne fais aucun compromis là-dessus. Sauf en cas d’urgence familiale ou d’interview avec la presse», explique-t-il. Autre exemple: si sa bonne résolution est de se lever plus tôt le matin, refuser des invitations la veille au soir, sauf événement exceptionnel, pourrait être l’un des moyens à mettre en place pour atteindre son objectif. 

3. Détailler les étapes

Avoir un but, c’est bien. Avoir un plan d’action détaillé pour y parvenir, c’est mieux. Sans cela, Jay Shetty est convaincu qu’il est impossible d’atteindre son objectif. «Il faut voir cela comme une échelle, image-t-il. Votre but est en haut et chaque barreau est une action vous permettant d’atteindre le sommet». Le Britannique conseille de déterminer le quoi, quand, comment, avec qui et pourquoi. Ainsi, se contenter de décréter vouloir aller au fitness trois fois par semaine ne sert à rien. Il est plus utile de fixer les jours d’entraînement, l’horaire, le programme d’entraînement, si l’on y va seul ou accompagné et les raisons qui nous poussent à vouloir faire du sport. Et, dans l’idéal, de pouvoir commencer le jour même. 

Ton opinion

3 commentaires