Jain à la Rockhal – «Avec mes musiciens, le show a évolué»
Publié

Jain à la Rockhal«Avec mes musiciens, le show a évolué»

ESCH-BELVAL - Jain est de retour avec un troisième concert en deux ans au Luxembourg. Pour ce nouveau show, elle sera épaulée par ses musiciens.

French singer Jeanne Galice aka Jain reacts after receiving the best female artist award during the 32nd Victoires de la Musique, the annual French music awards ceremony, on February 10, 2017 at the Zenith concert hall in Paris. / AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

French singer Jeanne Galice aka Jain reacts after receiving the best female artist award during the 32nd Victoires de la Musique, the annual French music awards ceremony, on February 10, 2017 at the Zenith concert hall in Paris. / AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

AFP/Thomas Samson

L’essentiel: En novembre dernier, vous étiez seule sur scène. Cette fois, revenez-vous accompagnée?

Jain: Dans la première partie du spectacle, je suis seule sur scène, puis mes musiciens arrivent. Nous avons fait évoluer le show. Je ne voulais pas que le public revoie le même spectacle, et proposer autre chose, avec plus de décors et d’interactions.

Comment l’avez-vous fait évoluer?

Il y a des nouveaux morceaux, et l’ajout des musiciens qui apporte la nouveauté. Ils amènent leur propre patte. Du coup, c’est totalement différent même si ce sont les mêmes chansons. C’est plus rythmique. Tout cela s’est fait de façon très naturelle.

Vous avez de nombreuses dates programmées jusqu’en novembre, en Europe et même en Amérique du nord. Dans quel état d’esprit les abordez-vous?

Ça va bientôt faire deux ans. C’est incroyable de pouvoir jouer dans de grandes salles, et ça se passe super bien. C’est bien sûr fatigant, il faut juste savoir se reposer et avoir une bonne hygiène de vie. Je ferai sûrement une pause à l’automne.

Trouvez-vous aussi le temps de composer?

Dès que j’ai une idée, je la mets le plus rapidement possible sur mon ordinateur pour pouvoir ensuite l’approfondir. Aujourd’hui, on n’a plus besoin de grand-chose pour composer. Du coup, j’ai pas mal de nouveaux morceaux prêts.

Quand pensez-vous sortir votre second album?

Il n’y a encore pas de dates pour l’instant. La maison de disques sait que j’ai plein de titres, mais je n’ai pas de pression. On va prendre le temps avant de le sortir. De nouvelles influences se sont ajoutées, comme les musiques arabes, le disco ou l’électro, il y aura plein de styles différents.

Vous avez remporté deux Victoires de la musique. Comment les avez-vous accueillies?

J’étais hyper contente et très émue, surtout avec tout le travail fourni par mon équipe. Cela récompense une année vraiment extraordinaire pour nous!

Le hip-hop fait partie de vos influences. Qu’écoutez-vous ces derniers mois?

Il y en a pas mal, mais je suis très fan de Kendrick Lamar et Joey Badass. Les deux derniers albums sont vraiment énormes. J’aimerais aller les voir en concert un jour!

(Recueilli par Cédric Botzung)

Vendredi, 20 h 30, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée: 35/38,5 euros.

Ton opinion