Depuis le Covid-19 – Avez-vous déjà avalé du gel hydroalcoolique?

Publié

Depuis le Covid-19Avez-vous déjà avalé du gel hydroalcoolique?

LUXEMBOURG - Depuis la crise du Covid-19, le gel hydroalcoolique a lui aussi fait une apparition fracassante dans nos vies. Et les mauvais usages sont visiblement en hausse.

N'hésitez pas à appeler le Centre antipoisons en cas de mauvaise utilisation du gel hydroalcoolique.

N'hésitez pas à appeler le Centre antipoisons en cas de mauvaise utilisation du gel hydroalcoolique.

À force de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique, vous avez certainement fait la mauvaise expérience, depuis mars 2020, de le «goûter» par inadvertance en mettant mécaniquement et malencontreusement vos doigts en bouche. Rien de «terrible», mais les conséquences peuvent être beaucoup plus graves, comme nous l'apprend La DH en indiquant que «le gel hydroalcoolique est devenu le poison préféré des Belges».

Le Centre antipoisons belge, qui travaille depuis toujours en étroite collaboration avec le Luxembourg, vient en effet d'indiquer que les «intoxications au gel hydroalcoolique sont devenues la cause d'appel numéro 1». En Belgique, le nombre d'appels à ce sujet était de 306 en 2020. Ce nombre a d'ores et déjà doublé entre janvier et avril 2021 avec un chiffre de 641 appels. Au Luxembourg, en 2020, «21 incidents de ce type ont été recensés sur l'ensemble de l'année», nous précise le Centre Antipoisons. Depuis janvier 2021 et «jusqu'au mois de juin inclus, nous avons eu neuf empoisonnements avec des gels pour les mains à base d'alcool».

«C'est comme prendre un shot de vodka»

«On ne peut donc pas parler d'une augmentation spectaculaire», ajoute encore le Centre Antipoisons, mais il est peut-être bon de rappeler quelques conseils au cas où vous êtes confrontés à une telle situation. Les adultes s'en mettent généralement dans les yeux, alors que les enfants s'en mettent maladroitement dans la bouche. Et Dominik Vandijk, directeur-adjoint du Centre Antipoisons de rappeler dans La DH, que «c'est comme prendre un shot de vodka», car «le gel hydroalcoolique est composé à plus de 70% d'alcool».

«Nous conseillons aux parents de donner une boisson sucrée aux enfants», poursuit Dominik Vandijk. «Si la dose de gel hydroalcoolique n'est pas trop importante, un verre de limonade fait généralement l'affaire». Se rendre à l'hôpital est vivement recommandé si l'enfant a perdu connaissance. Si du gel hydroalcoolique arrive dans vos yeux, il est conseillé de les rincer abondamment avec de l'eau.

(fl/L'essentiel )

Pour appeler le Centre antipoisons gratuitement depuis le Luxembourg, le numéro est le 8002-5500.

Ton opinion