Bailie: «Pour rester à la mode, il faut aussi être underground»
Publié

Bailie: «Pour rester à la mode, il faut aussi être underground»

Darren Bailie, DJ du Guru Josh Project, a répondu à nos questions, avant
de mixer à la soirée
BigCityBeats, samedi, au Messepark.

L’essentiel: Avec «Infinity», le Guru Josh Project connaît un énorme succès. Les fans peuvent-ils s’attendre à quelque chose de nouveau?

Darren Bailie: Oui, il y aura un nouveau single, intitulé «Crying in the Rain». À part le projet, je continue en solo. Le single «Protect your mind 2009» et un album sortiront dans les prochains mois.

En quoi votre vie personnelle a-t-elle changé depuis «Infinity»?

Je vois moins souvent ma famille, mais je voyage beaucoup plus.

Vous avez récemment reçu un International Dance Music Award à Miami, un prix prestigieux de la scène électro. Cela vous fait quoi?

C’est immense! David Guetta et Eric Prydz étaient nominés dans la même catégorie. Maintenant, il est officiel qu’«Infinitiy» est le plus grand titre de musique dance dans le monde.

Pensez-vous que le risque de ne pas pouvoir vous imposer et d’être oublié après «Infinity» existe?

En aucun cas. J’ai un très bon label et les gens semblent aimer ce que je fais. Donc, j’espère qu’ils vont continuer. Mon but n’est pas de faire seulement des tubes commerciaux. Pour avoir du succès dans les clubs et rester à la mode, il faut aussi être underground.

Y a-t-il un endroit où vous rêveriez de mixer un jour?

Non, j’ai mixé à la Saint-Sylvestre devant un million de personnes à Berlin. Rien ne peut dépasser ça!

Recueilli par Kerstin Smirr

Ton opinion