Tour de France – Barguil s'offre un succès de prestige au col d'Izoard

Publié

Tour de FranceBarguil s'offre un succès de prestige au col d'Izoard

Le Français, maillot à pois sur les épaules, a remporté jeudi la 18e étape du Tour de France, au sommet du col alpin. Christopher Froome reste leader de la course.

France's Warren Barguil, wearing the best climber's polka dot jersey, celebrates as he crosses the finish line at the end of the 179,5 km eighteenth stage of the 104th edition of the Tour de France cycling race on July 20, 2017 between Briancon and Izoard, French Alps.  / AFP PHOTO / PHILIPPE LOPEZ

France's Warren Barguil, wearing the best climber's polka dot jersey, celebrates as he crosses the finish line at the end of the 179,5 km eighteenth stage of the 104th edition of the Tour de France cycling race on July 20, 2017 between Briancon and Izoard, French Alps. / AFP PHOTO / PHILIPPE LOPEZ

AFP/Philippe Lopez

Warren Barguil a réussi un gros coup jeudi en s'imposant jeudi au sommet du col d'Izoard. Placé dans le groupe des favoris, le maillot à pois a accéléré à moins de six kilomètres du sommet, revenant sur les échappés. Aucun des favoris n'a été en mesure de le reprendre par la suite. Il s'offre ainsi un deuxième succès, après celui de Foix, dans les Pyrénées. Son succès de prestige lui permet aussi de s'assurer de son maillot à pois. Il le conservera jusqu'au bout, à condition bien sûr de terminer l'épreuve dimanche à Paris.

La bataille des favoris a bien eu lieu dans le col d'Izoard, dernière montée de la journée, mais sans créer d'écarts significatifs. Après l'attaque de Barguil, l'Irlandais Daniel Martin (Quick Step) a comme souvent placé des banderilles, sans pouvoir partir. Le Français Romain Bardet a fini par tenter à son tour, suivi comme son ombre par le maillot jaune Christopher Froome (Sky) et Rigoberto Uran (Cannondale), 3e du général. Froome a même placé un contre, peu après son coéquipier Mikel Landa, là-encore sans créer d'écarts. L'Italien Fabio Aru (Astana) n'a jamais pu suivre les attaques.

AG2R et Gastauer ont durci la course

En terminant 4e de l'étape, dans la roue de Romain Bardet, Christopher Froome a quasiment assuré son succès sur la grande boucle. Le contre-la-montre de samedi devrait asseoir encore un peu plus sa victoire. Le Français n'a rien pu faire, même si son équipe AG2R a durci la course dès la descente du col de Vars. Le Luxembourgeois Ben Gastauer a réalisé un très gros travail dans les premières pentes de l'Izoard, écrémant le groupe maillot jaune.

Des courageux ont animé la journée dès le départ. Un groupe pléthorique, composé de 54 coureurs, a pris les devants mais s'est réduit à mesure des difficultés. Ils n'étaient plus que 25 au début de l'ascension du col de Vars, puis quatre hommes se sont détachés au sommet: Alexey Lutsenko (Astana), Darwin Atapuma (UAE), Romain Sicard (Direct Energie) et Tony Gallopin (Lotto-Soudal). Mais le Colombien Atapuma, dernier rescapé, a été repris par Barguil à 1,5 km de la ligne, sans pouvoir le suivre. Il termine finalement deuxième, juste devant Bardet et Froome.

(jg/L'essentiel)

Tour de France

18e étape

1. Warren Barguil

2. Darwin Atapuma à 20"

3. Romain Bardet à 20"

4. Christopher Froome à 20"

5. Rigoberto Uran à 22"

6. Mikel Landa à 32"

7. Louis Meintjes à 37"

8. Daniel Martin à 39"

9. Simon Yates à 59"

10. Alberto Contador à 1'09"

53. Ben Gastauer à 11'37"

Maillot jaune: Christopher Froome

Maillot vert: Michael Matthews

Maillot à pois: Warren Barguil

Maillot blanc: Simon Yates

Classement général

1. Christopher Froome

2. Romain Bardet à 23"

3. Rigoberto Uran à 29"

4. Mikel Landa à 1'36"

5. Fabio Aru à 1'55"

6. Daniel Martin à 2'56"

7. Simon Yates à 4'46"

8. Louis Meintjes à 6'52"

9. Warren Barguil à 8'22"

10. Alberto Contador à 8'34"

34. Ben Gastauer à 1h36'47"

Ton opinion