Open d'Australie – Barty et Collins s'affronteront en finale
Publié

Open d'AustralieBarty et Collins s'affronteront en finale

La n°1 mondiale australienne Ashleigh Barty et l'Américaine Danielle Collins se sont facilement qualifiées pour la finale de l'Open d'Australie.

Barty s'est facilement qualifiée pour la finale de l'Open d'Australie.

Barty s'est facilement qualifiée pour la finale de l'Open d'Australie.

AFP/Michael Errey

La N°1 mondiale Ashleigh Barty s'est qualifiée jeudi pour sa première finale de l'Open d'Australie en écartant sans ménagement, en 62 minutes, l'Américaine Madison Keys (51e) 6-1, 6-3. «Honnêtement, c'est incroyable. Je suis heureuse de jouer mon meilleur tennis ici», a déclaré l'Australienne de 25 ans, qui est assurée de conserver sa place au sommet de la hiérarchie mondiale lundi.

«La balle était un peu plus lente ce soir, plus lourde dans la raquette. J'ai simplement essayé de courir et de m'adapter, de renvoyer autant de balles que je pouvais et de mettre Maddie sous pression sur son service», a-t-elle analysé. Barty, détentrice de deux titres du Grand Chelem (Roland-Garros 2019 et Wimbledon 2021), tentera samedi de remporter enfin «son» Majeur, face à l'Américaine Danielle Collins (30e). Celle-ci a disposé de la Polonaise Iga Swiatek (9e) tout aussi facilement, l'emportant 6-4, 6-1.

«Je suis plus complète»

Barty est la première Australienne à atteindre la finale à Melbourne depuis Wendy Turnbull en 1980. Comme les autres adversaires de Barty depuis le début du tournoi, Keys a pris une leçon. Elle a tout juste réussi à faire durer la master class au-delà d'une heure. Durant ce temps, Barty a passé cinq aces, mais n'a pas vu revenir 48% de ses services! Elle a sauvé les deux balles de break que Keys s'est procurées (une par set) et transformé quatre des six balles de break en sa faveur, a planté vingt coups gagnants pour treize fautes directes. Barty avait atteint les demi-finales à Melbourne en 2020 et perdu en quarts en 2021. Depuis cette demie, «je suis plus complète, j'ai plus d'expérience pour gérer les différentes situations qui se présentent», avait-elle prévenu.

Collins a mis à peine plus longtemps que Barty pour se défaire de son adversaire, dominée en 1 heure 28 minutes de jeux. Si elle a rapidement pris une avance confortable dans la première manche, menant 4-0 pour finalement l'emporter 6-4, elle n'a ensuite laissé aucune chance à la polonaise, balayée 6-1 dans la deuxième manche.

(L'essentiel)

Ton opinion