Bataille franco-allemande sur les rails

Publié

Bataille franco-allemande sur les rails

L'éventualité de l'arrivée de la SNCF sur les lignes intérieures en Allemagne y a suscité de vives protestations.

Les grandes lignes allemandes ne sont plus réservées à l'ICE.

Les grandes lignes allemandes ne sont plus réservées à l'ICE.

afp

Les avances de la filiale de la SNCF, Keolis, ont relancé le débat sur la libéralisation du secteur ferroviaire en Europe. Keolis demande des créneaux de circulation pour la période 2011-2015. Les Français visent les grandes lignes stratégiques entre Francfort, Cologne, Hambourg et Berlin.

La Deutsche Bahn a considéré la demande comme une agression et prédit une «bataille sanglante». Si l’Allemagne a choisi d'ouvrir ses lignes à la concurrence, allant plus loin que les directives européennes, la France n’en a pas fait autant et n'est pas encore obligée. Mais la DB souhaite un accord entre les gouvernements pour garantir un «accès similaire partout en Europe».

Ton opinion