Evénement à Luxembourg: «Beaucoup d'amitiés se créent lors du Bazar International»

Publié

Événement à Luxembourg«Beaucoup d'amitiés se créent lors du Bazar International»

LUXEMBOURG - Dans sa configuration traditionnelle, le Bazar International risque à nouveau de faire le plein, ce week-end, à Luxexpo The Box.

par
Frédéric Lambert
1 / 8

Editpress

Editpress

Editpress

«Nous sommes presqu'au complet, à nouveau», lance d'emblée Carmen Decalf, présidente du Bazar International. «En 2020, le Covid nous avait empêché la moindre organisation et en 2021, l'événement était réduit. 49 nations seront représentées en 2022 dont trois nouveaux pays, la Colombie, le Kenya et l'Afghanistan.

Tout au long du week-end, il y aura des animations pour les visiteurs. Des danses folkloriques, un pianiste, des arts-martiaux, ou encore des chanteurs. Pour les enfants, il y aura également un "Kids Corner" où il sera possible de lire des poésies, se détendre, se reposer ou dessiner». On nous souffle également dans l'oreillette que le Kleeschen (St-Nicolas) devrait également être de la partie.

Des bénévoles de 52 pays

On l'a écrit. La dernière édition traditionnelle du Bazar International remonte déjà à 2019. Dans ces conditions, était-ce compliqué de remotiver les troupes de bénévoles? «La difficulté, c'était d'avoir, cette année, une date plus tôt que d'habitude», reconnaît Carmen Decalf. «D'habitude, c'est toujours fin novembre, début décembre. On n'a pas choisi la date cette fois-ci, car LuxExpo The Box est "très booké" avec les salons à rattraper, suite au Covid.

Remobiliser les troupes n'est pas toujours évident. Surtout quand on compte sur 1 300-1 500 bénévoles originaires de 52 nations, c'est énorme. Il a fallu relancer la machine avec enthousiasme. Mais quand c'est pour une bonne cause, le bénévole trouve toujours le moyen de revenir. On va faire de notre mieux pour aider des projets humanitaires qui attendent notre soutien».

Entrée gratuite et plus de 20 000 visiteurs

Une opportunité merveilleuse de connaître les différentes cultures. Voilà comment Carmen Decalf présente l'événement à celles et ceux qui ne sont jamais venus au Bazar International. «En quatre heures, c'est possible de faire un tour (du monde) où l'on va rencontrer des pays si différents», indique la présidente.

«C'est l'idéal pour découvrir des petits repas ou des "drinks" typiques de chaque pays. C'est aussi un point de rencontre convivial qui propose des moments de joie et de partage. Beaucoup d'amitiés se créent lors du Bazar international, entre les bénévoles, mais aussi entre les visiteurs. Dès vendredi, on va déjà permettre à tout le monde de prendre un verre en toute convivialité».

Au niveau des horaires, le Bazar International ouvrira ses portes, le vendredi 11 novembre de 18h à 22h. Samedi, vous êtes attendus de 11h à 19h. «On est flexible jusqu'à 20h pour l'heure de fermeture, le soir», glisse en souriant Carmen Decalf. «Cela dépendra un peu de l'ambiance et du nombre de visiteurs». Le dimanche, l'événement fermera ses portes à 17h. L'entrée est gratuite et elle se fera du côté du centre commercial Auchan. «Nous attendons un nombre de visiteurs proche de la période avant le Covid», conclut Carmen Decalf. «On espère recevoir entre 22 000 et 25 000 visiteurs».

Ton opinion

2 commentaires