Entreprises au Luxembourg – Bénéfices triplés grâce à Fit 4 Innovation
Publié

Entreprises au LuxembourgBénéfices triplés grâce à Fit 4 Innovation

LUXEMBOURG – Deux ans après le lancement du programme de soutien aux PME Fit 4 Innovation, un premier bilan a été dressé vendredi.

«Avant d’intégrer le programme Fit 4 Innovation, nous avions une gestion plutôt artisanale », reconnait Henri Schumacher, administrateur délégué de Pâtisserie Schumacher. Il y a deux ans, la société avait peu d’outils d’analyse et cherchait des moyens de dynamiser ses ventes. Après le travail de consultants et la mise en œuvre de nouveaux outils de reporting, la société s’est mise en mesure de suivre ses débits quasiment en temps réel, d’affiner sa production et ses livraisons par points de vente pour limiter les invendus et les ruptures de marchandises. Résultat: «Une hausse de 40% du chiffre d’affaires et des bénéfices multipliés par trois». De quoi ouvrir quatre magasins, pour 16 au total, et investir un million d’euros dans de nouveaux fours de dernière génération. Mais aussi verser un 13e mois aux employés - passés de 130 à 180 - les plus impliqués.

Le boulanger-pâtissier-traiteur recevait dans ses locaux de Wormeldange ce vendredi, pour le second Meating, événement de rencontres des dirigeants de PME impliqués dans le programme ou étant intéressés à le devenir. L’occasion pour Luxinnovation, l’agence nationale pour la promotion de l’innovation et de la recherche, de dresser un premier bilan d’un programme qu’elle pilote depuis 2014.

«430% de retour sur investissement»

Fit 4 Innovation doit permettre aux structures d’être plus innovantes, et d’améliorer leur organisation et leur productivité. Il passe par une première phase de diagnostic, avant la mise en œuvre des recommandations qui en résulte. Un appui financier public est apporté pour mettre en œuvre les recommandations: 50% des coûts de la première phase, et 25% pour la réalisation du projet.

Depuis le lancement en 2014, 41 diagnostics et 21 projets ont été réalisés, selon le bilan présenté vendredi. «Ces projets ont apporté près de 15 millions d’euros de gains annuels cumulés aux PME, soit 430% de retour sur investissement», détaille Luxinnovation. Quelques 1,5 million d’euros ont déjà été engagés par le ministère de l’Économie, sous forme de subventions, pour soutenir l’initiative. Celle-ci est inscrite dans le 4e plan d’action en faveur des PME destiné à améliorer la compétitivité des Petites et moyennes entreprises. «Un patron de PME a la plupart du temps la tête dans le guidon, ce qui ne permet pas forcément de prendre le temps de réfléchir sur l’innovation, l’organisation», d’où l’importance de ce soutien, estime Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie, qui voit «des opportunités dans la digitalisation».

(Mathieu Vacon /L’essentiel)

Ton opinion