Benoît XVI: «Ce sont ses fonctions vitales qui lâchent, y compris le coeur»

Publié

Benoît XVI«Ce sont ses fonctions vitales qui lâchent, y compris le cœur»

L'ex-pape Benoît XVI, pour lequel son successeur François a appelé à prier mercredi, se trouve jeudi dans un état grave mais stable, selon des sources vaticanes citées par l'agence italienne Ansa.

This photo taken and handout on August 27, 2022 by The Vatican Media shows Pope Francis (R) salute Pope Emeritus Benedict XVI (L) as Benedict XVI's aide Georg Gaenswein looks on, as they prepare to meet with new Cardinals following a consistory to create 20 new cardinals in The Vatican. (Photo by Handout / VATICAN MEDIA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / VATICAN MEDIA / HANDOUT" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

AFP

«Son état de santé n'a pas changé par rapport à hier» mercredi, ont indiqué à l'agence ces sources en contact avec le monastère Mater Ecclesiae, lieu de résidence du pape émérite situé au cœur des jardins du Vatican. Joseph Ratzinger, âgé de 95 ans, a passé la nuit sous le contrôle constant de ses médecins et cette surveillance médicale sera maintenue, a précisé Ansa. Contacté par l'AFP, le service de presse du Vatican s'est refusé à confirmer ou infirmer ces informations.

Le pape François a suscité mercredi l'inquiétude en annonçant que son prédécesseur était «gravement malade» et qu'il priait pour celui dont la renonciation en 2013 pour raisons de santé avait pris le monde entier par surprise. «Sa santé s'est dégradée il y a environ trois jours. Ce sont ses fonctions vitales qui lâchent, y compris le cœur», a précisé mercredi une source vaticane, ajoutant qu'aucune hospitalisation n'était prévue, la résidence de Benoît XVI disposant du matériel médical nécessaire.

François a lui-même rendu visite mercredi à Benoît XVI, qui est apparu de plus en plus fragile ces derniers mois, se déplaçant en chaise roulante, mais continuant de recevoir des visiteurs. Les photos de sa dernière visite reçue, datant du 1er décembre, montraient un homme frêle et visiblement affaibli. Sur la dernière vidéo publique de Benoît XVI, diffusée par le Vatican en août, on voit un homme amaigri, muni d'un appareil auditif, ne pouvant plus parler mais au regard toujours vif.

Rattrapé par le drame de la pédocriminalité dans l'Église

Le président de la conférence épiscopale française, Éric de Moulins-Beaufort, a publié sur Twitter un message de soutien à Benoît XVI: «Seigneur, les catholiques de France, en communion avec le pape François et toute l’Église, te confient ton serviteur Benoît XVI et ceux qui veillent sur lui». Ses homologues italien et allemand ont publié des messages similaires.

Benoît XVI, dont le pontificat de huit ans avait été marqué par de multiples crises, avait été rattrapé début 2022 par le drame de la pédocriminalité dans l'Église. Mis en cause par un rapport en Allemagne sur sa gestion des violences sexuelles du temps où il était archevêque de Munich, il était sorti de son silence pour demander «pardon», mais avait assuré ne jamais avoir couvert de pédocriminel.

Sa renonciation, annoncée en latin le 11 février 2013, fut une décision personnelle liée à ses forces déclinantes et non à la pression de scandales, avait assuré l'ancien pape dans un livre de confidences paru en 2016.

(AFP)

Ton opinion

2 commentaires