Handball – Berchem file en huitièmes de Coupe d'Europe

Publié

HandballBerchem file en huitièmes de Coupe d'Europe

Berchem a sorti ce dimanche les Israéliens du Holon Yuvalim HC pour atteindre les huitièmes de la Challenge Cup, la troisième Coupe d'Europe (33-28, 32-29).

Sans forcer, les joueurs de Berchem (en vert et blanc) n'ont pas raté leur entrée sur la scène européenne ce week-end.

Sans forcer, les joueurs de Berchem (en vert et blanc) n'ont pas raté leur entrée sur la scène européenne ce week-end.

L'essentiel

Sérieux sans être étincelant, Berchem s'est qualifié dimanche pour les huitièmes de finale de la Challenge Cup, la troisième Coupe d'Europe, pour la seconde année de suite. Après avoir atteint les quarts en mars dernier (défaite face à l'AEK Athènes), le club luxembourgeois a réussi son entrée dans l'édition 2018/2019 en dominant au 3e tour, à Crauthem, les Israéliens de Holon.

Les hommes d'Adrian Stot avaient déjà un pied en huitièmes à l'issue du match aller samedi (33-28). Ils ont fini le travail face à une équipe israélienne un cran en dessous (32-29). Avec un bon Szilveszter Liszkai dans les buts, les Luxembourgeois ont vite pris l’avantage (3-0, 4e) et forts de l'avance de cinq buts de samedi, n’ont jamais vraiment tremblé pour la qualification. Et si Holon est passé devant à la 25e (13-14), Berchem menait à la pause (16-14). Avant de contrôler en seconde période, sans toutefois pouvoir vraiment tuer le match face à des Israéliens accrocheurs.

«Ce n'était pas si tranquille. Il fallait être concentrés les 120 minutes. On a été disciplinés et on a fait deux matches corrects», a insisté le coach berchemois, Adrian Stot. «C'est pour cela que l'on travaille chaque semaine. Pour être capables de dominer dans des matches internationaux», abondait Tun Biel. Au tour suivant, en février, la mission sera corsée avec en lice des équipes comme le CSM Bucarest ou les Russes du HC Neva, qui ont étrillé Dudelange au 3e tour. «Il n'y aura pas d'adversaire facile, et accessible je ne suis pas sûr», soulignait Stot.

(Nicolas Martin/ L'essentiel)

Ton opinion