Rôle moteur dans l'UE – Berlin ne sera pas punie pour ses excédents

Publié

Rôle moteur dans l'UEBerlin ne sera pas punie pour ses excédents

Le représentant de l'Allemagne à la Commission européenne, Günther Öttinger, a exclu dimanche que Bruxelles sanctionne l'Allemagne en raison du déséquilibre de sa balance commerciale.

Selon Günther Öttinger, Bruxelles ne devrait pas sanctionner l'Allemagne et que cette situation est «un succès pour l'UE tout entière».

Selon Günther Öttinger, Bruxelles ne devrait pas sanctionner l'Allemagne et que cette situation est «un succès pour l'UE tout entière».

AFP

La Commission a décidé mercredi de procéder à un bilan approfondi de l'excédent de la balance commerciale de la république fédérale, supérieur à 6% de son PIB depuis 2007. Cette situation a déclenché les critiques des États-Unis et de pays membres de l'Union européenne, qui reprochent à l'Allemagne d'être trop dépendante de ses exportations et qui lui demandent de soutenir davantage sa consommation intérieure afin que l'économie allemande joue son rôle de locomotive pour le reste de l'Europe.

Invité devant le mouvement de jeunesse de la CDU, l'Union chrétienne démocrate de la chancelière Angela Merkel, réuni en congrès à Erfurt, Öttinger a affirmé que l'enquête de Bruxelles «n'aboutira certainement pas à des sanctions». Le commissaire européen à l’Énergie a ajouté que le bilan de la Commission démontrerait que les exportations allemandes progressent dans les échanges avec les pays hors-Union européenne, et que les partenaires européens de l'Allemagne en tirent profit. «C'est un succès pour l'UE tout entière, et non pas pour l'Allemagne au détriment de l'UE», a-t-il insisté.

(L'essentiel Online/ats)

Ton opinion