Pétrole: Berlin prend le contrôle des activités du groupe russe Rosneft en Allemagne

Publié

PétroleBerlin prend le contrôle des activités du groupe russe Rosneft en Allemagne

Afin de «sécuriser» l’approvisionnement énergétique national, le gouvernement allemand a placé les activités du géant pétrolier russe sous tutelle. Ce qui représente 12% de la capacité de raffinage du pays.

Berlin entend notamment «apporter une contribution importante pour garantir l’avenir de la raffinerie de Schwedt», à la frontière polonaise.

Berlin entend notamment «apporter une contribution importante pour garantir l’avenir de la raffinerie de Schwedt», à la frontière polonaise.

REUTERS

Berlin a placé sous tutelle, vendredi, les activités allemandes du géant pétrolier russe Rosneft, qui gère de nombreuses raffineries en Allemagne, afin de «sécuriser» l’approvisionnement énergétique national. Les filiales de Rosneft en Allemagne, qui représentent 12% de la capacité de raffinage pétrolier du pays, sont placées sous «administration fiduciaire» forcée par l’agence nationale qui gère les réseaux d’énergie, a indiqué le ministère de l’Économie.

Avec cette mise sous tutelle, «il s’agit de répondre aux risques qui pèsent sur la sécurité des approvisionnements» en énergie dans le pays, a précisé le ministère. Berlin entend notamment «apporter une contribution importante pour garantir l’avenir de la raffinerie de Schwedt», dans l’est du pays, à la frontière polonaise.

Cette grande raffinerie est contrôlée majoritairement par le géant pétrolier russe et assure l’approvisionnement en produits pétroliers de toute la région de Berlin. Ses activités sont fortement perturbées aujourd’hui, depuis que le gouvernement a décidé de réduire ses importations de pétrole russe. Berlin a prévu de s’en passer totalement d’ici à la fin de cette année.

Trois raffineries

En prenant le contrôle du site, les autorités allemandes vont ainsi pouvoir par exemple piloter elles-mêmes l’approvisionnement du site, avec du pétrole venant d’autres fournisseurs que la Russie. Dans le détail, le placement sous tutelle concerne les filiales Rosneft Allemagne, et la société RN Refining & Marketing, qui détiennent des parts dans trois grandes raffineries du pays.

(AFP)

Ton opinion

6 commentaires