Lettre de licenciement – Bétons frais et Transass licencient

Publié

Lettre de licenciementBétons frais et Transass licencient

ESCH-SUR-ALZETTE - Sept employés des sociétés Bétons frais et Transass ont reçu une lettre de licenciement pour raisons économiques.

L'OGBL a déjà rencontré la direction pour évoquer la situation. «C'est un dossier compliqué. Il y a deux sociétés mais elles font le même travail et ont le même actionnariat. C'est pourquoi nous négocions pour accéder à un plan social», explique Jean-Luc De Matteis, secrétaire central du syndicat.

Transass s'occupe de l'activité de transport du groupe Bétons frais, fournisseur de bétons. Les deux ont leur siège social sur la zone «Um Monkeler» et comptent «une centaine» d'employés en tout. Selon un salarié, les chauffeurs sont principalement touchés par la décision de licencier. «Depuis l'an dernier, on ne faisait plus appel à du personnel extérieur - intérimaires et chauffeurs privés». L'OGBL revoit la direction dans deux semaines. Celle-ci n'était pas joignable mardi.

Ton opinion