Plate-forme logistique – Bettembourg désormais relié à Istanbul

Publié

Plate-forme logistiqueBettembourg désormais relié à Istanbul

BETTEMBOURG - Étienne Schneider, ministre de l'Économie, et Claude Wiseler, ministre des Infrastructures, ont inauguré vendredi la liaison train-bateau reliant le Luxembourg à la Turquie.

Étienne Schneider et Claude Wiseler, ministres de l'Économie et des Infrastructures, (au centre) ont inauguré vendredi la ligne entre Bettembourg et Istanbul.

Étienne Schneider et Claude Wiseler, ministres de l'Économie et des Infrastructures, (au centre) ont inauguré vendredi la ligne entre Bettembourg et Istanbul.

L'essentiel/Jean-Michel Hennebert

Diversifier ses activités, créer des emplois à forte valeur ajoutée et se placer en tant qu'acteur incontournable en matière de plate-forme logistique en Europe. Telles sont les ambitions affichées par les ministres de l'Économie et des Infrastructures, présents vendredi sur le site de Bettembourg, pour l'inauguration de la ligne ferroviaire Bettembourg-Trieste. Une ligne complétée par la liaison maritime Trieste-Istanbul qui doit donc relier directement le Luxembourg à la Turquie par voie terrestre et maritime.

Destinée au transport de marchandises en provenance ou à destination de la Turquie, cette nouvelle ligne «correspond à notre politique de développement car elle promeut un mode de transport écologique qui réduit de 75% les émissions de CO² par rapport à la route et devrait réduire la présence de l'équivalent de 10 000 semi-remorques sur nos routes», se félicite Claude Wiseler, ministre des Infrastructures. «Cette nouvelle ligne correspond à notre stratégie de développement du secteur logistique qui devrait, à terme, aboutir à la création de milliers d'emplois qualifiés», surenchérit Étienne Schneider, ministre de l'Économie.

Les trois trajets hebdomadaires prévus et réalisés en partenariat entre CFL Cargo, CFL Multimodal et Mars logistics sont ainsi les prémices de l'exploitation d'«un potentiel commercial énorme entre nos deux pays, assure Celalettin Kart, ambassadeur de Turquie au Luxembourg. Car le secteur des services se développe fortement en Turquie, notre pays ayant l'ambition de devenir la plaque tournante logistique entre l'Europe et l'Asie». À noter que cette inauguration intervient deux semaines après les premiers coups de pelle donnés pour la construction de l'Eurohub Sud. Des travaux visant à réaliser quelque 104 000 m² d'entrepôts logistiques, travaux qui devraient se terminer en 2013, soit deux ans avant la réalisation d'un nouveau terminal de ferroutage sur le site de Bettembourg.

(Jmh/L'essentiel Online)

Ton opinion