Football luxembourgeois – BGL Ligue: un mercato sous le signe de la prudence

Publié

Football luxembourgeoisBGL Ligue: un mercato sous le signe de la prudence

Comme souvent, le mercato d'hiver (1er au 31 janvier) n'a pas été très actif.

Ernad Sabotic (à d.) espère rebondir au Swift.

Ernad Sabotic (à d.) espère rebondir au Swift.

Sven Di Domenico (de Grevenmacher à Hamm Benfica), Carlo Pace (de Differdange à Rumelange), Jérôme Bigard (du F91 au RFCU), Ernad Sabotic (de la Jeunesse au Swift)... voici les principaux mouvements des joueurs luxembourgeois cet hiver en BGL Ligue.

Pour des raisons diverses, ces joueurs ont très rarement été titulaires dans leur club et avaient absolument besoin de changer d'air dans les plus brefs délais. La seconde vague des transferts a concerné les joueurs venus de l'étranger.

Cette année encore, la prise de risques a été très mince, à part peut-être pour Dudelange. Le champion du Luxembourg avait un besoin urgent de joueurs offensifs, un buteur et un meneur de jeu.

Si l'attaquant allemand Dino Toppmöller était sur les tablettes depuis l'automne, le F91 a prospecté longtemps avant de tomber sur ce fameux numéro 10, Yasin Karaka. La Jeunesse était aussi sur un dossier pour ce poste, mais la piste a rapidement été abandonnée. Le Fola avait dit qu'il ne serait pas actif mais l'«affaire Kitenge» a quelque peu changé la donne.

Certains en ont profité pour dégraisser leur effectif (F91, Mondercange, Fola). D'autres, aux moyens plus réduits, ont tenté de recruter malin dans la région (comme le CSG entre autres), mais seul l'avenir leur donnera raison ou non...

Saïd Kerrou

Ton opinion