Concert au Luxembourg - Bicep a envoyé une bonne décharge d'électro
Publié

Concert au LuxembourgBicep a envoyé une bonne décharge d'électro

ESCH-BELVAL – Le duo nord-irlandais, l'un des plus excitants de la scène électro, a offert un live irrésistible, mardi soir, à la Rockhal.

1 / 3
Bicep a produit un live plein d'énergie à la Rockhal, mardi soir.

Bicep a produit un live plein d'énergie à la Rockhal, mardi soir.

L'essentiel
Le duo est passé de l'électro à la techno.

Le duo est passé de l'électro à la techno.

L'essentiel
Les Nord-Irlandais n'ont pas relâché la pression pendant 80 minutes.

Les Nord-Irlandais n'ont pas relâché la pression pendant 80 minutes.

L'essentiel

La machine n'aura pas été longue à se mettre en marche. Installés face-à-face, de profil, aux commandes de leurs machines respectives, Matt McBriar et Andy Ferguson attaquaient un live qui allait vite s'emballer. Au gré des visuels kaléidoscopiques et épileptiques qui habillaient la salle et des lasers qui traversaient le nouveau Club de la Rockhal - désormais surmonté de coursives - le duo natif de Belfast nous embarquait pour un trip savamment orchestré et diablement efficace.

Le début du set était plutôt orienté électro. On reconnaissait ainsi «X» et «Atlas», deux morceaux extraits de «Isles», l'excellent deuxième album des Londoniens d'adoption, paru au printemps dernier. Rapidement, leur live décollait vers des sonorités plus techno, parfois agrémentées de sons acid. Le style organique de Bicep s'illustrait sur le titre «Saku», avec la voix de Clara La San, remixé en version techno pour l'occasion.

Le duo nord-irlandais ne relâchait pas la pression durant près de 80 minutes, concluant en beauté la soirée avec leur irrésistible hit «Apricots», envoyé en rappel, pour le plus grand plaisir des 700 fans, qui savouraient le fait de pouvoir à nouveau danser librement.

Cédric Boztung/L'essentiel=

Bicep a envoyé une bonne décharge d’électro

ESCH-BELVAL – Le duo nord-irlandais, l’un des plus excitants de la scène électro, a offert un live irrésistible, mardi soir, à la Rockhal. (Video: L’essentiel)

Ton opinion

0 commentaires