Quand une épidémie en chasse une autre – Bientôt la fin de la grippe mais la gastro débarque

Publié

Quand une épidémie en chasse une autreBientôt la fin de la grippe mais la gastro débarque

Le réseau Grog chargé de surveiller l'arrivée et la circulation des virus grippaux en France confirme la «décrue» de l'épidémie dans de nombreuses régions. Alors qu’une nouvelle maladie déboule

Le réseau Grog estime à 307 000 le nombre de cas de grippe survenus la semaine dernière (du 28 décembre 2009 au 3 janvier 2010, données non consolidées) en métropole, contre 398 000 la semaine précédente (21-27 décembre).

«Depuis le début du mois d'août, 6 375.000 personnes ont été infectées par le virus grippal pandémique en France», ajoute le réseau des Groupes régionaux d'observation de la grippe. Depuis mi-septembre dernier, l'impact du virus est différent selon l'âge : «37% des 5-14 ans, 25% des 0-4 ans, 5% des 15-64 ans, 1% des 65 ans et plus ont consulté un médecin généraliste ou un pédiatre pour une grippe A (H1N1) 2009», note le réseau.

Malgré la décrue, le réseau fait état de «disparités» régionales avec une activité grippale en progression en Bourgogne et en Midi-Pyrénées. En Lorraine, la tendance est à la décrue.
La grippe pandémique a fait 216 morts depuis le début de l'épidémie en métropole.

Les services d’urgences mobilisés

En Lorraine, comme ailleurs, l'épidémie saisonnière de diarrhée aiguë, ou gastro-entérite, qui s'est vu voler la vedette ces dernières semaines par la grippe pandémique H1N1, semble s'annoncer, le seuil épidémique ayant été franchi la semaine dernière pour la première fois cette saison, selon le réseau Sentinelles.

Il faudra toutefois attendre une seconde semaine de dépassement du seuil pour confirmer l'arrivée de l'épidémie en France, souligne le réseau de surveillance de l'Inserm dans son bulletin hebdomadaire. En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 378 cas pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil épidémique (287 cas pour 100 000 habitants).

Onze régions avaient dépassé la semaine dernière le seuil épidémique. L'activité des services d'urgence des hôpitaux pour gastro-entérites «continue à augmenter par rapport aux semaines précédentes, mais reste largement en-dessous de l'activité enregistrée à la même période» les deux hivers précédents, indique de son côté l'Institut de veille sanitaire.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion