Navigateur web – Bing éclipse l'auteur de la taxe sur IE7
Publié

Navigateur webBing éclipse l'auteur de la taxe sur IE7

Ruslan Kogan s'est cru victime d'une action de représailles en constatant que le nom de sa société avait disparu du moteur de recherche de Microsoft.

Le fondateur du service «boycotté» a retrouvé le sourire.

Le fondateur du service «boycotté» a retrouvé le sourire.

dr

Le patron de la cyberboutique Kogan entretient des rapports délicats avec les services de la société de logiciels. Après avoir taxé ses acheteurs qui refusaient de passer aux versions suivantes du navigateur suranné Internet Explorer 7 (IE7), il s'est dit victime de représailles sur Bing.

Deux jours après l'annonce de sa taxe, Ruslan Kogan a été surpris de ne plus recevoir de trafic via le moteur de recherche de Microsoft. Il a alors constaté que le nom de son entreprise avait disparu de la page des résultats. «Nous n'avons jamais fait la guerre contre Microsoft via IE7, nous voulions simplement que les gens mettent à jour leur navigateur web», s'est-il plaint sur son blog.

«Le classement se fait de manière automatique et exclusivement à l'aide d'algorithmes, sans aucune intervention humaine», se sont défendus les responsables de Bing. Depuis, Ruslan Kogan a fortement atténué les reproches qu'il adresse à Microsoft. «Il doit finalement s'agir d'un bug», a-t-il concédé. Certains internautes dénoncent un coup de marketing. «Vous devriez introduire une taxe sur Bing. Tout utilisateur de Bing est aussi coupable que celui d'IE7», ont-ils ironisé.

(L'essentiel Online)

Ton opinion