Enseignement secondaire – Bisbille entre le ministère et les enseignants

Publié

Enseignement secondaireBisbille entre le ministère et les enseignants

LUXEMBOURG - L'intersyndicale des enseignants a publié un procès-verbal après la dernière réunion de conciliation, mais la version publiée ne plaît pas au ministère de l'Éducation nationale.

Une proposition d'accord est sortie des échanges de conciliation entre le ministère et les enseignants.

Une proposition d'accord est sortie des échanges de conciliation entre le ministère et les enseignants.

Editpress

Une ultime réunion de conciliation entre les syndicats FEDUSE, SEW et APESS réunis en intersyndicale et le ministère de l’Éducation nationale s'est tenue mercredi. Au terme de cette réunion, l'Intersyndicale a publié et diffusé le procès-verbal du conciliateur (à consulter ici). Jusque-là rien d'anormal. Mais selon le ministère la version publiée est «non-officielle et non- finalisée» ce qui, selon lui «risque d’induire en erreur les enseignants appelés à voter quant aux résultats de négociations de la conciliation».

Du côté de l'intersyndicale la surprise est totale. «Le procès-verbal que nous avons publié est exactement celui qui a été validé et retenu par le ministère», explique ainsi Daniel Reding, président du syndicat Apess, contacté par L'essentiel. Mais selon lui, le ministère est peut-être fâché car les ratures sont visibles. «Le ministère ne nous a pas donné d'autre version et pour la transparence les ratures sont une bonne chose», argumente cependant Daniel Reding.

Pour rappel, les enseignants du lycée doivent se prononcer sur ce préaccord lors d'un vote qui aura lieu au cours de la semaine du 8 au 12 juin. L'objectif de la proposition d'accord est d'améliorer la qualité de l'enseignement secondaire et le soutien ciblé pour les élèves en difficulté. Si la majorité n'est pas satisfaite des propositions, la médiation et une éventuelle grève sont toujours possibles.

(L'essentiel)

Ton opinion