Au nord du Luxembourg – Biwisch a compté plus de fêtards que d'habitants

Publié

Au nord du LuxembourgBiwisch a compté plus de fêtards que d'habitants

TROISVIERGES - Le temps d'une soirée non autorisée, la petite localité de Biwisch a vu sa «population» doubler avec l'arrivée massive de 150 fêtards dans un bois.

Une «rave party» non autorisée s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord du Luxembourg.

Une «rave party» non autorisée s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord du Luxembourg.

Tout au nord du Grand-Duché, à deux pas de la frontière avec la Belgique, les mauvaises langues ont tendance à croire qu'il ne se passe jamais rien, et bien détrompez-vous! Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 octobre 2021, la police grand-ducale a dû intervenir pour mettre fin à une «rave party» organisée dans le canton de Clervaux.

Selon le bulletin de la police, les faits se sont précisément déroulés dans une zone boisée proche de Biwisch, petite localité de 124 habitants et village de la commune de Troisvierges. Chiffre assez improbable, la population de l'entité a visiblement doublé, le temps d'une soirée, car près de 150 personnes étaient présentes dans un bois pour cette fête non autorisée.

Des dégâts dans un champ

Lorsque les forces de police sont intervenues, de nombreux fêtards ont rapidement tenté de fuir, mais certains d'entre-eux ont néanmoins pu être interceptés. Des personnes ont pu être identifiées et selon les premiers éléments de l'enquête, elles venaient «de la zone frontalière voisine», comprenez la Belgique ou la province belge de Luxembourg, toute proche.

Une fois les festivitées terminées, il a fallu démonter du lourd matériel de sonorisation, sans oublier de dégager des véhicules coincés dans un champ à proximité du bois. De gros dégâts ont également été constatés dans ce même champ par la police grand-ducale.

(fl/L'essentiel )

Ton opinion