Haute-Sûre: Blessé par un bateau des pompiers: «Un gros coup de malchance»
Publié

Haute-SûreBlessé par un bateau des pompiers: «Un gros coup de malchance»

ESCH-SUR-SÛRE – Une personne a été blessée après avoir été heurtée par un bateau du CGDIS, lundi, à Lultzhausen, sur le lac de la Haute-Sûre.

par
Jean-François Colin
Il est strictement interdit de
sauter depuis la passerelle.

Il est strictement interdit de

sauter depuis la passerelle.

«Un énorme coup de malchance». Au lendemain du grave et «inédit» accident qui s'est produit lundi, vers 17h, au lac de la Haute-Sûre, le constat était unanime. «La personne a sauté ou est tombée - l'enquête le déterminera - de la passerelle au niveau de Lultzhausen, pile au moment où une patrouille du CGDIS passait en dessous à vitesse très réduite, à bord d'un zodiac ou d'un bateau à coque dure», relate Cédric Gantzer, porte-parole du CGDIS. Résultat: l'infortuné a été grièvement blessé à une jambe par l'hélice du bateau. Il a été pris en charge, et ses jours ne sont heureusement pas en danger.

«De mai à septembre, selon la loi, les pompiers du poste de secours de Lultzhausen effectuent des patrouilles les week-ends et jours fériés, soit depuis la berge, soit sur le lac», explique Cédric Gantzer.

Certains bravent l'interdiction

Propriétaires de la passerelle, les Ponts et Chaussées certifient «qu'un panneau spécifique interdit de sauter ou plonger dans le lac depuis la structure».

Mais les jours de forte affluence, comme c'était le cas ce lundi, «nombreux sont ceux qui n'hésitent pas à braver l'interdiction et à sauter dans l'eau», relève Marco Schanck, bourgmestre d'Esch-sur-Sûre. L'incident de lundi n'est cependant pas de nature à inciter les Ponts et Chaussées à faire appel à une surveillance policière spécifique.

Ton opinion

3 commentaires