Des résidents luxembourgeois – Bloqués à Nice dans l'attente de tests Covid-19

Publié

Des résidents luxembourgeoisBloqués à Nice dans l'attente de tests Covid-19

LUXEMBOURG - Une famille est bloquée sur la Côte d'Azur après avoir voyagé de Nice à Luxembourg et inversement, la semaine dernière. En raison d'un cas positif au Covid-19, dans le premier vol.

Une famille de résidents du Luxembourg est actuellement bloquée à Nice, après avoir été dans un avion où un cas positif au Covid-19 a été détecté.

Une famille de résidents du Luxembourg est actuellement bloquée à Nice, après avoir été dans un avion où un cas positif au Covid-19 a été détecté.

AFP

C'est l'histoire d'une petite famille résidant au Luxembourg qui, après avoir embarqué deux fois dans un avion en cinq jours, se retrouve bloquée en quarantaine sur la Côte d'Azur. Après avoir pris une première fois l'avion, le dimanche 23 août 2020, entre Nice et Luxembourg, Ksenia et son mari sont retournés au travail durant quatre jours à Luxembourg et à Metz. «Le jeudi 27 août, nous avons alors repris l'avion en direction de Nice et deux jours plus tard, le samedi 29 août, le ministère de la Santé nous a contactés pour nous signaler que nous étions mis en quarantaine jusqu'au dimanche 30 août», nous a précisé Ksenia, via notre page Facebook.

Mais pour quelle sombre raison? «Cinq jours après avoir pris l'avion, le ministère nous a indiqué qu'il y avait un cas positif au Covid-19 dans le vol du 23 août entre Nice et Luxembourg», indique-t-elle. «Alors que nous étions revenus dans le sud de le France, le 27 août, nous étions donc dans l'obligation de rester à Nice "en quarantaine" et nous avons dû annuler le 3e vol qui nous aurait permis de rentrer au Grand-Duché. Et par la même occasion d'annuler nos rendez-vous de cette semaine...».

« Nous avons dû nous battre pour passer les tests»

«Si l'on se fie aux indications du ministère de la Santé luxembourgeois», poursuit Ksenia, «c'est donc un avion complet, avec au minimum 150 passagers à son bord qui a dû être mis en quarantaine après s'être posé au Luxembourg le 23 août. Personnellement, je trouve cela incroyable d'avoir été prévenue aussi tard». Cinq jours après le vol en question, alors que cette petite famille a même eu l'occasion de reprendre un deuxième avion entre temps... les voici donc «bloqués» dans la région de Nice où ils ont dû prolonger la location d'une maison.

«Nous ne pouvons pas sortir jusqu'au moment où nous obtiendrons les résultats de nos tests au Covid-19», regrette encore la mère de famille. «On n'est pas trop à plaindre non plus, on est mieux ici que dans une mine», reconnaît avec philosophie le mari de Ksenia, contacté dans la foulée par téléphone, «mais nous avons dû nous battre, lundi matin, pour réussir à passer les tests en question, car dans le sud de la France, on ne peut plus passer de tests si l'on ne présente aucun symptôme du coronavirus. Dans un premier temps, personne ne voulait nous tester, mais on s'est montrés insistants. Nous n'aurons les résultats que dans les quatre jours, Sans pouvoir revenir à la maison et préparer la rentrée scolaire pour nos enfants...».

(fl/L'essentiel )

Ton opinion