En Autriche: BMW investit près d'un milliard d'euros pour ses voitures électriques
Publié

En Autriche BMW investit près d'un milliard d'euros pour ses voitures électriques

Le constructeur allemand BMW a annoncé lundi un investissement de près d'un milliard d'euro dans son usine autrichienne de Steyr pour y démarrer d'ici 2025 la production de moteurs électriques.

The company's logo is seen on the bonnet of a BMW iX electric vehicle at the stand of German car maker BMW at the Max-Joseph-Platz square in Munich, southern Germany, on September 9, 2021, during the International Motor Show (IAA). (Photo by Tobias SCHWARZ / AFP)

BMW a indiqué en mars qu'il visait deux millions de modèles électriques sur les routes fin 2025.

AFP

En tout 600 000 moteurs électriques devraient sortir des chaînes de production chaque année à partir du milieu de la décennie pour un plan d'investissement qui s'étale jusqu'en 2030, selon un communiqué. Des moteurs à combustion pour les voitures des marques BMW et Mini sont développés et fabriqués à l'usine de Steyr depuis 40 ans.

Environ un véhicule du groupe sur deux est actuellement équipé d'un moteur fabriqué à Steyr, selon ce communiqué. «À partir de 2025, nous développerons et produirons également (à Steyr) la prochaine génération de moteurs électriques», ce qui nécessitera d'installer deux lignes de production supplémentaires, selon Milan Nedeljković, membre du directoire de BMW en charge de la production.

Retard sur Tesla

L'extension de l'usine sur une surface d'environ six terrains de football va nécessiter 730 millions d'euros et 230 millions d'euros seront dédiés au développement des futurs moteurs électriques, détaille BMW. En matière d'emploi, «d'ici 2030, environ la moitié de nos 4 400 employés (sur le site) travailleront dans le domaine de l'électromobilité», précise Alexander Susanek, directeur de l'usine de Steyr.

Des moteurs à combustion continueront d'être produits à grande échelle à Steyr tandis que l'UE a décidé leur interdiction à partir de 2035, car d'autres régions du monde seront plus lentes à passer à l'électrique. BMW a indiqué en mars qu'il visait deux millions de modèles électriques sur les routes fin 2025, promettant 13 nouveaux modèles électriques en trois ans et une révolution à venir pour la marque Mini.

Pionnier des voitures à batteries avec l'i3, la marque haut de gamme a depuis pris du retard, notamment sur le concurrent américain Tesla. Le constructeur a déjà indiqué qu'il allait investir 400 millions d'euros pour lancer dans son usine historique à Munich une nouvelle ligne de production électrique à la place de la fabrication de moteurs thermiques.

(AFP)

Ton opinion

8 commentaires