Tour d'Italie – Bob Jungels en rose au sommet de l'Etna

Publié

Tour d'ItalieBob Jungels en rose au sommet de l'Etna

Le Luxembourgeois a pris mardi les commandes du classement général du Tour d'Italie cycliste à l'issue de la 4e étape, la première de montagne de l'épreuve.

Comme l'an dernier, Bob Jungels prend le maillot rose sur le Tour d'Italie! Le Luxembourgeois a endossé sa prestigieuse tunique, mardi, à l'issue de la montée de l'Etna, en Sicile. Il a terminé 7e de cette 4e étape, remportée par Jan Polanc, dernier rescapé de l'échappée du jour et qui a tenu jusqu'au bout, pour 19".

Bob Jungels est resté avec les favoris jusqu'au bout, s'accrochant à chaque accélération. Sans coéquipier dans le final, le champion du Luxembourg a tenu le rythme, sans faire davantage d'efforts que les autres et sans se faire remarquer. Il profite de sa petite avance au classement général, glanée à la faveur de son accélération dans le final, dimanche, pour prendre les commandes du Giro.

Un air de déjà-vu pour Jungels

Cela devient une habitude pour Bob Jungels, qui avait déjà porté la tunique pendant trois jours l'année dernière. Il avait alors réalisé un très gros contre-la-montre individuel puis bien résisté sur une étape de montagne, déjà, pour porter le Maglia Rosa. Il avait fini par le perdre mais avait réalisé un très bon Giro, terminé à la 6e place finale, avec en prime le maillot blanc de meilleur jeune, qu'il porte bien évidemment désormais, en plus de son maillot rose.

Il s'agit du «24e maillot rose de l'histoire pour le Luxembourg, soit un de plus que l'Allemagne», a indiqué l'organisation de l'épreuve sur Twitter. Les 24 maillots luxembourgeois ont été portés par seulement deux coureurs, Charly Gaul (1956, 1957, 1959) et donc Bob Jungels (2016, 2017). L'Ange de la montagne avait remporté l'épreuve en 1956 et 1959.

Une échappée qui va au bout

Mardi, le groupe des leaders a seulement commencé à s'animer à trois kilomètres du but, avec une attaque du tenant du titre, Vincenzo Nibali. Mais ses rivaux sont revenus très rapidement. L'attaque d'Ilnur Zakarin, un kilomètre plus loin, a été en revanche plus franche, le Russe s'intercalant entre le vainqueur du jour et les favoris.

L'échappée du jour était composée de quatre coureurs: le Sud-Africain Jacques Janse van Rensburg, l'Italien Eugenio Alafaci, le Russe Pavel Brutt et le Slovène Jan Polanc. Ce dernier, le meilleur grimpeur du groupe, est parti en solitaire dans la montée finale de l'Etna, pour l'emporter au prix d'un gros effort.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Tour d'Italie

4e étape

1. Jan Polanc

2. Ilnur Zakarin à 19"

3. Geraint Thomas à 29"

4. Thibaut Pinot à 29"

5. Dario Cataldo à 29"

6. Tom Dumoulin à 29"

7. Bob Jungels à 29"

Classement général

1. Bob Jungels

2. Geraint Thomas à 6"

3. Adam Yates à 10"

4. Vincenzo Nibali à 10"

5. Domenico Pozzovivo à 10"

Félicité par le ministre

«Bravo Bob, voilà un nouvel exploit qui fera date dans les annales du cyclisme luxembourgeois et qui fait honneur au Luxembourg tout entier!», a affirmé Romain Schneider, ministre des Sports dans un communiqué.

«Pour toi, déjà vêtu de la fameuse tunique rose en 2016, les années se suivent et se ressemblent, et tout le Luxembourg en est fier ! Mes meilleurs vœux t’accompagnent, cher Bob, pour ta future vie en rose sur ce 100e Giro d’Italia !»

Ton opinion