Boeing pourrait perdre du terrain

Publié

Boeing pourrait perdre du terrain

La compagnie allemande Air Berlin envisagerait d'annuler une commande de 25 Boeing B787 en raison de retards de l'avionneur américain.

Pour l'instant, le Dreamliner B787 de Boeing n'est rien d'autre qu'un rêve. (AFP)

Pour l'instant, le Dreamliner B787 de Boeing n'est rien d'autre qu'un rêve. (AFP)

La deuxième compagnie aérienne allemande Air Berlin envisage d'annuler une commande à Boeing de vingt-cinq B787, en raison des retards accumulés sur le futur avion de ligne du constructeur aéronautique américain.

Les retards répétés du programme 787, "sont tout sauf satisfaisants", a déclaré le directeur financier d'Air Berlin, Ulf Huettmeyer, ajoutant que "ce n'est plus drôle".

Deux ans de retard

Le 787 ou "Dreamliner", avion de ligne de nouvelle génération promettant les meilleures économies de carburant du marché, a pris près de deux ans de retard en raison de problèmes industriels à répétition.

Air Berlin prévoit de prendre une décision sur le long courrier de moyenne capacité au cours des prochains mois, en fonction de l'évolution du programme 787 mais aussi de la stratégie de long terme du groupe.

Voilure réduite

Le transporteur allemand avait passé commande de ces 787 en juillet 2007, dans l'objectif notamment de remplacer une flotte de treize A330 de l'avionneur européen Airbus.

Air Berlin a depuis souffert de la récession, comme le reste du secteur, et a réduit la voilure sur ses lignes long courrier.

Pari commercial

Boeing a annoncé un nouveau retard sur le calendrier du 787 en juin dernier, repoussant à une date indéterminée le premier vol d'essai de l'appareil.

Les premières livraisons du 787, 50 appareils à la compagnie japonaise ANA, sont prévues au premier trimestre 2010, après avoir été initialement prévues en mai 2008.

Le 787 est un énorme pari commercial pour Boeing, dont les 865 commandes engrangées à ce jour représentent 144 milliards de dollars de recettes.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion