Selon une étude – Boire peu augmente le risque de cancer
Publié

Selon une étudeBoire peu augmente le risque de cancer

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de vin. Une nouvelle étude démontre que même consommé de façon modérée, l'alcool augmente les risques de développer un cancer.

Les cancers du foie, colorectal et du larynx ne sont pas concernés par une consommation modérée d'alcool.

Les cancers du foie, colorectal et du larynx ne sont pas concernés par une consommation modérée d'alcool.

EPP

Même un verre de temps en temps augmente de façon significative les risques de cancer. Voilà qui fait froid dans le dos. C'est pourtant la conclusion accablante d'une analyse de 222 publications totalisant 150 000 participants, selon Canoë, ce qui représente un échantillon de population très important.

Parmi les cancers sur lesquels l'alcool a une influence: celui du sein, celui de l’œsophage ou encore de l'oropharynx (zone qui se trouve au fond de la bouche, derrière la luette).

Le développement d'autres cancers, en revanche, ne serait pas influencé par le fait de boire, même un peu. Il s'agit entre autres du cancer du foie, du larynx et le cancer colorectal.

(L'essentiel Online/cgo)

Ton opinion