Nationalités différentes – «Bonjour, moien, bom dia!» dans les entreprises

Publié

Nationalités différentes«Bonjour, moien, bom dia!» dans les entreprises

LUXEMBOURG - Les entreprises accueillent de nombreuses nationalités différentes: les Français sont les plus représentés, devant les Luxembourgeois et les Portugais.

Ce sont les secteurs de la santé et de l’action sociale, des activités financières, de l’industrie et de l’immobilier qui concentrent le plus de nationalités.

Ce sont les secteurs de la santé et de l’action sociale, des activités financières, de l’industrie et de l’immobilier qui concentrent le plus de nationalités.

La structure de la population salariée est originale au Grand-Duché puisque trois emplois sur quatre sont occupés par des étrangers ou des frontaliers. L’étude du Statec* n’a pris en compte que le secteur marchand et non marchand, excluant volontairement les administrations publiques. Cette population salariée est composée de huit nationalités: 27,34% de Français, 25,4% de Luxembourgeois, 12,93% de Portugais, 12,62% de Belges et 11,85% d'Allemands. Les ressortissants des autres pays européens ne représentent que 4,15% et les non-Européens, 3,15%.

Et quelles sont les entreprises qui pratiquent le plus la diversité ? Les plus grandes d’abord (de plus de 250 employés) mais de manière générale, il est plus facile de recruter de nombreuses nationalités quand le nombre de salariés est élevé. Et du côté des branches d’activité? Ce sont celles de la santé et de l’action sociale, des activités financières, de l’industrie et de l’immobilier qui concentrent le plus de nationalités. Viennent ensuite ceux de l’éducation et du commerce. Les secteurs de la construction et de la restauration sont en queue de peloton.

MC/L'essentiel Online

(*chiffres de «L’enquête sur la structures des salaires» du Statec, 2006, considérés par l’enquête comme représentatifs des travailleurs salariés au Luxembourg).

Ton opinion