Football: Bordeaux peut désormais espérer un maintien en Ligue 2

Publié

FootballBordeaux peut désormais espérer un maintien en Ligue 2

Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a rendu lundi un avis favorable au maintien en Ligue 2 des Girondins de Bordeaux, club détenu par le Luxembourgeois Gerard Lopez.

Le Luxembourgeois Gerard Lopez est vivement critiqué pour sa gestion des Girondins de Bordeaux.

Le Luxembourgeois Gerard Lopez est vivement critiqué pour sa gestion des Girondins de Bordeaux.

AFP

«C'est une décision favorable, on s'en félicite. Le soulagement est évident mais ce n'est pas fini», a déclaré cette source. La FFF envisage de réunir son «Comex» dès mercredi, a-t-elle indiqué à l'AFP.

De son côté, la FFF envisage de réunir son «Comex» dès mercredi, pour une décision rendue le jour-même, a indiqué l'instance à l'AFP. Si celui-ci suit l'avis des conciliateurs du CNOSF, Bordeaux, rétrogradé administrativement en troisième division, sera officiellement maintenu en L2 et pourra débuter sa saison samedi contre Valenciennes.

En revanche, si le Comex confirme la décision de rétrogradation administrative en National prise par la commission d'appel de la DNCG (le gendarme financier du foot français), le club de Gerard Lopez a déjà annoncé son intention de déposer un référé liberté auprès du Tribunal administratif.

Pas en cessation de paiements

Dans leurs conclusions, que l'AFP a pu consulter, les conciliateurs du CNOSF «observent que l'ensemble des engagements (pris par le club) ont été homologués par le tribunal de commerce de Bordeaux par jugement du 19 juillet 2022 et que le club requérant a pu, lors de l'audience (du jeudi 21 juillet), lever les doutes et interrogations subsistants à l'égard de ces engagements».

Ces engagements portaient notamment sur l'abandon de 75 % de la dette dus aux créanciers King Street et Fortress (de 53 millions d'euros à 13, 5 millions d'euros), et la mise sous séquestre de 24 millions d’euros (dont 10 en augmentation de capital) par Jogo Bonito, une holding de Gerard Lopez.

«Le club non seulement n'est pas en état de cessation des paiements mais a fourni des éléments, des documents et l’évidence de la disposition des fonds nécessaires à assurer la continuité de l’exploitation pour la saison sportive à venir», ajoute le CNOSF.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire